Ultimate magazine theme for WordPress.

Ibra Ndiaye « déchiquette » le livre de TAS

brûle


  «TAS et Son Protocole de l’Elysée», un piètre Arroseur Arrosé (1/52). Cher collègue, vous répondre par un  livre, c’est se rabaisser au même niveau que vous et vous donner une importance que vous  n’avez pas. Je retiens deux choses de vous : Vous ne pesez pas lourd sur le plan politique et vous venez de confirmer que vous n’êtes pas un homme digne de confiance non plus ; Ces deux défauts clouent du coup toute ambition politique. Alors, ma réponse sera séquentielle et périodique pour vous permettre de me suivre. Jadis, le nom Sall était porté par des guerriers, des personnes de confiance, des « Torodos », des hommes dignes qui préféraient mourir que vendre leur âme. Vous en êtes exclus !

Je n’ai jamais cru à votre leadership même si le Président Macky Sall vous a tout donné : Coordonnateur des Cadres de son parti, Directeur Général, Ministre plusieurs fois avec des départements différents. Cette posture exceptionnelle devrait vous empêcher de descendre si bas.

S’attaquer de cette manière, à son géniteur et à sa famille, à travers un livre qui va rester pour la postérité, me paraît mesquin, méchant, mauvais, à la limite stupide mais aussi courageux de votre part car, ce Président de la République vient de démarrer son deuxième mandat. On aura largement le temps de vous répondre et les réponses seront à la hauteur des attaques ; Nous avons été chez les fables de la fontaine comme vous mais, nous avons aussi aimé lire Nietzsche, le philosophe au marteau.

Votre visage est toujours en flamme, un homme suffisant, arrogant, petit de tout, vous ne pourrez  jamais, même avec toutes les ambitions du ciel,  réussir en politique. Il a fallu que vous soyez renvoyé du gouvernement, que vous faites du déballage !  alors que tout le monde sait que votre schéma était de filer ce marché juteux du pétrole  à des hommes tapis dans l’ombre qui étaient prêts à casquer très fort ; vous n’êtes qu’un « piètre arroseur arrosé »; Nous allons rechercher les connections et autres relations que vous devriez avoir avec  Kosmos, Bp, Exxorr, etc. car ces filiales reviennent fréquemment dans votre vocabulaire.

Le Sénégal, notre cher pays, ne va plus se permettre de faire du « Soul bouky Souly bouky » pour son pétrole comme par le passé. Nous préférons remettre notre pétrole à un géant qui aura les capacités de faire les recherches, l’exploration jusqu’à l’exploitation. Toute autre interprétation n’est que mauvaise foi manifeste à l’endroit des autorités étatiques.

Le Président Macky Sall, ancien ministre de l’intérieur, a eu ce flair de flic capable de jauger la température intérieure et extérieure de ses collaborateurs. Un penseur disait que « Les rats ne deviendront  jamais rois même quand le lion est mort ». Étant coordonnateur de la CCR, vous n’êtes jamais parvenus à fédérer les cadres de ce parti, heureusement pour nous autres qui ont décidé de cheminer comme toujours avec son Excellence, Macky Sall.

Votre passage à l’Asecna a été un malheur pour notre pays. Vous n’avez jamais été, de par votre comportement et vos manœuvres, avec le Sénégal.Le sens de l’intérêt national que vous  agitez à travers vos écrits, n’est que manœuvres politiques, nous qui vous avons connu, on sait que le Sénégal ne  t’intéresse pas. C’est vrai que j’écris ces mots avec un pincement de cœur, parce que je me disais toujours que les gens avec qui, vous avez affaire, ne vous connaissez pas, ils se sont trompés sur votre personnage. Ils n’ont jamais pu déceler votre vrai caractère  pourtant, l’apparence même trompeuse, était là.

Maintenant, le jeu est clair ; que tes amis et souteneurs dans L’APR se dévoilent au grand jour pour ne pas continuer à bénéficier des avantages et confiance de son Excellence, Macky Sall, et vous soutenir en cachette. Moi qui vous connait et sait ce que vous gagnez chaque fin du mois, votre trésor de guerre me surprend énormément.

La victimisation n’en fera rien car, vous en êtes pas une ; Vous avez profité de vos positions de pouvoir pour s’enrichir, c’est clair. Depuis 2017, vous avez quitté vos fonctions et vous continuez de rouler sur de l’or. Je ne ferai pas partie des gens qui vont acheter ce machin  pour vous enrichir davantage. Je prendrais  cinquante-deux semaines, soit  un an pour terminer avec vous ; donc je te donne rendez-vous tous les lundis, merci de me lire, la semaine prochaine… ».

(Mr Ibra Ndiaye, Membre de L’ APR, Doctorant en droit, UCAD)

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.