Il bombe le torse embusqué derrière 6000 gendarmes et nervis contre un seul homme (Par Boubacar Sall)

Les évènements de ce Vendredi 17 Juin 2022 ont démontré si besoin était encore que nous avons à la tête de ce pays un homme qui n’aurait jamais dû y être. Il n’aurait jamais dû être notre président parce qu’il n’en a ni le mérite, il n’en a ni la compétence, il n’en a ni la carrure. Il n’en a pas non plus l’éthique puisqu’il a surpris tout son monde en déclarant dès le lendemain de son élection un patrimoine de 8 milliards, patrimoine impossible à rassembler par le fonctionnaire qu’il était.

Les maux du Sénégal ont trois sources principales : 1° L’inaptitude du Président Macky Sall – 2° Le coude du Président Macky Sall – 3° La couardise du Président Macky Sall.

1° L’inaptitude du Pr Macky Sall. Les conséquences se vivent au jour le jour par les populations. Tous les signaux sont au rouge

2° Le coude du Pr Macky Sall. Des milliers de milliards ont été volés aux sénégalais, et les auteurs sont tous protégés par le coude du Président Macky Sall, en commençant par sa famille et sa belle-famille.

3° La couardise du Pr Macky Sall. C’est ce dernier point qui nous intéresse aujourd’hui. Cette couardise du Pr Macky Sall a entrainé des conséquences désastreuses pour le Sénégal.

** C’est la couardise du Pr Macky Sall qui est la cause de la décrépitude de la justice sénégalaise. N’ayant aucun courage d’affronter des adversaires politiques de taille, il loue les services des magistrats les plus dénués d’éthique afin de faire emprisonner ou afin de neutraliser tout adversaire un tant soit peu menaçant.

** C’est la couardise du Pr Macky Sall qui est la cause de la clochardisation des institutions. Pour organiser des mascarades électorales, il fait dire et fait faire des inepties à des juges constitutionnels, à des gouverneurs, à des préfets, au DG des élections, à des ministres

** C’est la couardise du Pr Macky Sall qui en Mars 2021 a entrainé la mort atroce de 14 citoyens, des enfants en majorité. Et c’est encore cette même couardise qui vient de causer la mort encore plus atroce de 3 jeunes citoyens ce Vendredi 17 Juin 2022. En effet dès qu’il sent son pouvoir un tant soit peu menacé, il donne l’ordre de mitrailler sans distinction.

- Advertisement -

Le rassemblement extraordinaire réussi en quelques heures par la coalition YAW / Wallu le 8 Juin 2022, et sans débourser des milliards comme lui le fait, a accentué sa couardise.

Il sait que si la coalition YAW / Wallu continue de mobiliser aussi facilement avec autant de monde, il va vite être lâché par la communauté internationale à qui il veut faire croire qu’il est populaire.

Il sait que malgré ses milliers de milliards mal acquis, il ne fait plus le poids face à Mr Ousmane Sonko, comme le lui confirment les sondages qu’il commandite. Il sait qu’avec un Ousmane Sonko au pouvoir, lui, sa famille, sa belle-famille, ses amis ont toutes les chances de finir en prison.

Le Pr Macky Sall est donc face à un dilemme. S’il se risque à un forcing en 2024, tout peut arriver sauf se faire réélire tranquillement. S’il met en avant un dauphin, celui-ci se fera laminer par Mr Ousmane Sonko. Alors il ne lui reste plus que deux options : 1° Espérer que l’appel de Amath Suzanne Camara soit entendu, et donc Ousmane Sonko assassiné. – 2° Organiser le chaos pendant que lui est embusqué quelque part.

Quelle que soit l’option choisie, il n’a aucun courage pour se mettre au-devant. Il ne se bat que par procuration, ou alors s’il est certain que les pieds et les poings de son adversaire sont liés, les yeux également bandés. Au lieu de relever comme un homme le défi lancé par Ousmane Sonko, en l’attendant à la Place de la Nation ce Vendredi 17 Juin puis de le faire arrêter pour participation à une manifestation non autorisée, il a préféré mobiliser 6000 gendarmes et nervis pour l’empêcher de sortir de son quartier, et donc éviter de le faire arrêter. Il sait ce qu’il en coute de faire arrêter Mr Ousmane Sonko

C’est bien beau d’aller bomber le torse chez les français en leur disant que ce qui s’est passé au Sénégal en Mars 2021 ne se passera plus. Pourquoi alors il fait tout pour éviter de refaire ce qu’il avait fait en Mars 2021 ? Se cacher derrière une armée de 6000 gendarmes aidés par des nervis armés jusqu’aux dents, contre une seule personne désarmée, et faire tuer de pauvres sénégalais pour faire peur à ses nombreux souteneurs, dou yeufou goor, mais yeufou tapète, une affaire de froussard

Idrissa Seck nous l’avait pourtant dit, et ses propos d’hier collent si bien à la réalité d’aujourd’hui. Les voici in-extenso, et cela servira de conclusion :

« « « Je sais que c’est un peureux. Et il a transmis sa peur à nos forces de défense et de sécurité qui n’ont plus la maitrise d’assurer l’ordre sans assassiner nos enfants. Et cette peur leur vient de leur commandant en chef qui lui-même est déstabilisé parce qu’il a peur de quitter le pouvoir » » »
Boubacar Sall

E-mail : boubacarsall369@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.