Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Indice de Perception de la Corruption : Le Sénégal refuse de sortir de la zone rouge

0

Transparency International a procédé hier, jeudi 28 janvier, à la publication du rapport 2020 de l’Indice de Perception de la Corruption (IPC). Et selon les résultats de cette étude, la plupart des pays n’ont guère progressé dans la lutte contre la corruption en près de dix ans. En plus, 2/3 des pays ont un score inférieur à 50. L’analyse de ce rapport montre également que le score du Sénégal a cessé de progresser depuis 2016.

Le Sénégal voit toujours rouge

Le régime en place a-t-il enterré définitivement sa politique de lutte la contre la corruption et de reddition des comptes ?
En effet, selon les résultats de l’Indice de perception de la corruption (Ipc) rendus publics hier, jeudi 28 janvier par Transparency International, le Sénégal conserve pour la 5ème année consécutive sa place dans la zone rouge des pays les plus corrompus avec une sous moyenne de 45/100. «Le Sénégal a cessé de progresser dans son score depuis 2016. Il conserve son score de 45 sur 100 et reste dans la zone rouge à l’instar de tous les pays de l’UEMOA et de ceux de la CEDEAO, sauf le Cap-Vert qui a obtenu une note de 58/100 donc, 1er de la zone économique de la CEDEAO » souligne ce rapport 2020 Transparency International qui précise que la stagnation du Sénégal dans la zone rouge après une période de progression (36/100 en 2012, 41/100 en 2013, 43/100 en 2014, 44 en 2015) est due à un affaiblissement réel de la volonté politique effective de lutter contre la corruption mais, aussi à une situation de mal gouvernance, actée par un accroissement volontaire et inquiétant de l’impunité.

Six pays africains se démarquent

Au niveau africain, seuls 6 pays sont en dehors de la zone rouge, à savoir : Les Seychelles (66 points) suivi du Botswana (60 points) qui devance de deux points le Cap-Vert (58 points) par ailleurs seul pays de la zone Cedeao honoré. Le pays de Pedro Pires est suivi du Rwanda (54 points) de Paul Kagamé. L’Ile Maurice (53 points) et la Namibie (51 points) ferment la manche. Il faut souligner qu’entre l’archipel des Seychelles (1er Etat africain dans le classement des meilleurs) et le Sénégal, il y a un écart très important de 21 points.

Le Cap-Vert, l’exception ouest africaine

L’analyse de ces résultats de l’Icp 2020 au niveau de la CEDEAO qui regroupe quinze (15) pays montre que le Cap-Vert, seul Etat situé en dehors de la zone rouge, devance de 13 points le Sénégal qui stagne dans la zone rouge avec la même note, au même titre que le Bénin (41 points), le Burkina Faso (40 points), la Gambie (37 points), la Sierra Leone (33 points), le Niger (32 points), le Mali (29 points), le Liberia (28 points).

D’autres pays dans la zone rouge ont fait des progrès. Il s’agit du Ghana qui a réalisé un bond de deux (2) points et passe devant le Bénin. La Côte d’Ivoire, la Guinée et la Guinée Bissau ont réalisé chacun un bond d’un (1) point.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.