Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

INTERDICTION DE  »Thiant »: Des « Baye fall » attaquent le commissariat de Guinaw- rails

0

Le “Thiant”  d’un groupe de jeunes “Baye Fall” a fini en bataille rangée avec des agents de police du commissariat d’arrondissement de Guinaw-rails. Il y a eu des échanges de projectiles et de grenades lacrymogènes entre les policiers et les jeunes garçons, informe nos sources.

D’après les Echos de ce matin, des talibés Baye Fall s’étaient donné auparavant rendez-vous dimanche dernier dans un quartier de Guinaw-rails Nord pour y tenir une manifestation religieuse nocturne communément appelée “Thiant”.

Ils choisissent cependant la voie publique et s’y installent en grand nombre avec tout leur matériel de sonorisation. Ils paralysent ainsi le trafic routier  et obligent certains automobilistes à rebrousser chemin.

Les éléments de la brigade de recherche du commissariat d’arrondissement en patrouille dans le quartier, tombent sur le “Thiant”. Ils constatent d’abord l’occupation illégale de la voie par les organisateurs de la cérémonie et leur intiment l’ordre de débarrasser le plancher. Ils réclament aussi l’autorisation d’organisation de la veillée religieuse.

Mais, vu que ces derniers ne détiennent pas le sésame, ils leur rappellent les mesures d’interdiction de rassemblement public liées au contexte de la pandémie à coronavirus.

Face à l’infériorité numérique des policiers, les jeunes sonnent la rébellion, poussent des cris de guerre à tout bout de champ et lancent la grande offensive de désobéissance civile. Ils s’opposent farouchement à l’action des agents de terrain et tiennent vigoureusement à faire  leur “Thiant” illégal.

Une vive dispute éclate entre les deux camps. Des jeunes s’arment de projectiles et commencent à attaquer le véhicule de police. Les flics opèrent un repli stratégique et se mettent aussitôt sur la défensive. Les assaillants encercle le pick-up de police et intensifient l’intifada.

Les agents dégoupillent une grenade lacrymogène et balancent l’explosif dans les rangs des talibés malfaiteurs, en guise de représailles à la surprenante attaque aux jets de projectiles contre leur fourgonnette.

Ragaillardis par le repli stratégique des agents de terrain, les jeunes débarquent aux alentours du commissariat de la localité et continuent à balancer des projectiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.