Journée De Prières Organisée Par Serigne Mboup

Journee de prieres organisée par Serigne Mboup
En synergie, les religieux de Kaolack prient pour des élections apaisées.
1111 versets du Saint Coran ont été récités le 06 janvier 2022 à l’occasion de la journée de prières organisée par Serigne Mboup à Touba Ndorong. Le Khalife général de Médina Baye, qui a présidé la rencontre, a prié pour des élections apaisées à Kaolack et partout dans le pays. 
Touba Ndorong et ses environs ont refusé du monde ce 06 janvier 2022. Le leader de la coalition « And Nawlé/ And Liguey », Serigne Mboup y avait convié des centaines de maîtres coraniques de la commune. Le candidat à la mairie de Kaolack a d’abord expliqué à ses convives qu’il a tenu cette journée pour recueillir des prières pour des élections municipales et départementales apaisées à Kaolack. Après la récitation de milliers de versets du Saint Coran par ses hôtes, Serigne Mboup s’est dit confiant que tout va bien se passer puisque « la Parole d’Allah est le Bouclier en toute chose ». 

Le Khalife de Médina Baye, Cheikh Mouhamadoul Mahi Niasse, présent à cette occasion, a appelé au calme pour un bon déroulement de la campagne. Il souhaite que tout un chacun incarne les bonnes valeurs, la discipline et éviter autant que possible les violences préélectorale, électorale et post-électorale. ‘’Kaolack regorge de talents. Pourquoi un jour un parmi vous ne serait pas candidat à la présidentielle’’, a déclaré le Khalife général de Médina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Niasse. Selon lui, dans la politique, les hommes issus de Kaolack font un travail remarquable. En somme, il a exhorté et prié pour le développement de la région de Kaolack et l’initiateur de cette journée Serigne Mboup. 1111 versets du Saint Coran ont été récités, durant cette journée de prières et de recueil initiée par la tête de liste de la coalition And/Nawlé And/Liguey. 

Homologation des méthodes d’apprentissage

Le Président Mboup a exhorté ses « braves » hôtes à se constituer en « plateforme » ; ceci, « non pas pour des revendications », mais plutôt pour jouir de ce qui leur revient de droit dans la municipalité. La Mairie, qui est un « démembrement de l’Etat », comme il l’a rappelé, le leur doit.  « Si tous les citoyens étaient à l’image des vrais maîtres coraniques, les prisons en seraient dépeuplées », reste convaincu Serigne Mboup. Il a saisi l’occasion pour magnifier l’exemplarité des centres islamiques du Maroc, « où à côté de chaque Imam s’active un économiste ». 

Ainsi de l’avis du candidat Serigne Mboup la « synergie » entre éducateurs islamiques aura encore l’avantage de réduire, voire arrêter, les châtiments corporels sur les apprenants et, surtout, de travailler à « homologuer » la méthodologie, les programmes et les diplômes d’enseignement, afin qu’ils aient une « valeur universelle ». Le candidat Mboup, qui a invité ces leaders de la Ummah islamique à la mise en place de centres d’orphelinats. Il a profité de l’évènement pour décliner son programme de campagne, qui gravite autour de 3 volets : Settal (Assainir), Suxalli (Développer) et Samm (Entretenir ). Le candidat Serigne Mboup a pris l’engagement, quand il sera élu maire de Kaolack, de consacrer une « tribune dans les médias » aux « daras » et leurs activités ; tout comme de dédier « une journée annuelle de la Commune » aux meilleurs apprenants du Coran et à leurs établissements.
 
Le président Mboup a remercié ses invités et les représentants des différentes confréries qui ont tenu à s’associer à l’évènement du jour, avant de rappeler avec conviction que « Kaolack est une terre bénie ». Ce qui exige, comme l’a souligné le Khalife général de Médina Baye qui a présidé la rencontre, de la débarrasser des saletés et autres scories.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.