Ultimate magazine theme for WordPress.

Juventus: Pourquoi Ronaldo pourrait jouer contre Vérone mais pas face à Barcelone

Toujours positif au Covid-19 après neuf jours d’isolement, Cristiano Ronaldo pourrait jouer face à Vérone ce dimanche, mais pas forcément en Ligue des champions contre le Barça mercredi prochain. Explications.

Nous sommes là face à un véritable paradoxe où deux réalités s’entremêlent. Le cas positif au Covid-19 de Cristiano Ronaldo a mis en évidence les différences qui peuvent exister dans les moyens qui sont mis en place pour lutter contre la propagation du virus.

La doctrine a changé en Italie
En Italie la législation a changé il y a peu avec l’adoption d’un décret le 13 octobre qui a réduit la durée de l’isolement obligatoire de 14 à 10 jours, une période qui arrive à son terme pour l’international portugais, ce vendredi justement. Théoriquement, il pourrait donc être autorisé à retrouver ses partenaires sur les terrains d’entraînement ce week-end. A ceci près que le protocole exige en plus la présentation d’un test négatif, contre deux consécutifs auparavant, sachant que CR7 était toujours positif ce jeudi. S’il ne l’est plus ce vendredi, son entraîneur, Andrea Pirlo, aura tout le loisir de l’ajouter au groupe convoqué pour affronter Vérone dimanche soir (20h45).

Ce que l’UEFA exige
La présentation d’un test négatif en Italie ce vendredi n’assurera pas forcément la présence de Cristiano Ronaldo en Ligue des champions la semaine prochaine, pour défier son meilleur ennemi Lionel Messi et le FC Barcelone. Car il arrive parfois que des personnes qui sont rétablies d’une infection au Covid-19 présentent encore des résultats positifs au test PCR, bien qu’elles ne soient plus contagieuses et ne présentent plus le moindre symptôme (Cristiano Ronaldo est asymptomatique). Pour cette raison, l’UEFA exige que le dossier médical du joueur en lien avec l’infection lui soit envoyé au moins une semaine avant la prochaine rencontre de Coupe d’Europe.
La Juventus Turin aurait envoyé le dossier médical à temps? selon la presse italienne. Les éléments du dossier ont été ou seront alors consultés par un panel consultatif « qui pourra présenter à l’équipe concernée et à l’UEFA des recommandations sur les mesures à prendre », détaille le protocole de l’UEFA. En pratique, rappelle la Repubblica, un prélèvement négatif sera nécessaire un à deux jours avant le match. Cristiano Ronaldo, qui vit à l’isolement depuis dix jours et s’entretient physiquement, pourrait donc être disponible s’il est testé négatif, au plus tard lundi ou mardi. L’espoir de le voir sur le terrain demeure, donc. Mais il est loin d’être assuré.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.