Kawtef « J’avais un pacte avec le diable» : Le «monstre de Yeumbeul» recueillait le liquide v@ginal de ses filles pour…, les témoignages expl0sifs des victimes…

Le quotidien Libération revient, dans sa parution de ce jeudi, sur l’histoire d’inceste et de pédophilie qui défraie la chronique à Yeumbeul, plus précisément au quartier Djiddah Marine, d’où sa titraille : « La maison de l’horreur ».

Les confessions du père des filles et mis en cause, Souleymane Aidara, font froid dans le dos. « J’avais conclu un pacte avec le diable. La secte, basée au Nigeria, me demandait 30 têtes de singe, le sang d’un membre de ma famille ou le liquide v@ginal d’une de mes filles », a-t-il avoué devant les enquêteurs.

H. Aïdara, fille cadette et victime présumée, déballe : « Mon père a commencé à me violer quand j’avais 7 ans et j’en ai 16 aujourd’hui ». Elle revient sur l’épisode de l’absence de ses règles et ce que son père a fait.

A. Aïdara, fille aînée et autre victime présumée, d’en rajouter une couche : « Mon père m’a dit qu’il lui fallait 20 tiges de coton imbibées du liquide v@ginal de ses filles ». A. Aïdara révèle aussi avoir été violée par le fils de sa tante quand elle avait 9 ans.

G. Lam, cousine des victimes présumées, enfonce le clou : « En 2012, alors que j’avais 14 ans, il a tenté aussi de me violer ».

L’oncle des présumées victimes, A. Kane, de faire une confidence : «Dès que la maman des filles est venue chez moi pour suivre son traitement psychique, Souleymane Aidara a commencé à dormir avec ses filles».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles + Lus

Articles en relation