Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Keur Massar : A quelques jours de son mariage, sa vidéo int*me circule dans les réseaux sociaux

0

La vidéo est entrain de faire le tour de la toile. La scène se déroule à Keur Massar. A quelques jours de son mariage, un maçon, domicilié à Keur Massar, s’est fait avoir par des cybercriminels.
Le moment pour ces derniers de piéger le maçon, pour le faire mordre à l’hameçon, ont utilisé une jolie fille en photo de profil sur les réseaux sociaux et l’un d’eux a ensuite utiliser la voix d’une femme pour l’appâter. Sans se douter de rien, le maçon, qui devait se marier la semaine prochaine, s’est filmé tout nu et envoyé la vidéo à ces pirates informatiques. Alors que le maçon guettait la réaction de la « fille », qui devait, à son tour, lui renvoyer ses photos n*es, il reçoit un appel téléphonique d’un individu qui lui réclame 10. 000 Fcfa, au risque de balancer les images obscènes sur la toile.

Le maçon panique et feint d’accepter de verser l’argent réclamé. Il file à la gendarmerie de Keur Massar pour déposer une plainte. Après enquête, les malfaiteurs sont localisés à Tivaouane et deux des trois acolytes ont été arrêtés et déférés hier au parquet. La troisième personne, un lycéen, est activement recherché.

Les vidéos obscènes se multiplient

Rappelons que il y a quelques mois, Une gérante d’un célèbre salon de coiffure est au coeur d’une affaire très sensible. Selon des informations de Seneweb, une vidéo obscène d’une dame divorcée circule sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Malheureusement, ses enfants ont eu écho de la s*xtape qui défraie la chronique au quartier “sexew ga” à Touba. Secoués par l’affaire, ces derniers ont ameuté le voisinage. Les enfants de la victime pleuraient dans leur domicile suite à l’annonce de la nouvelle. Une foule a envahi leur domicile pour s’enquérir de la situation.

Selon des sources concordantes, la gérante du célèbre salon de coiffure avait publié sur statut whatsapp, par erreur, une vidéo dans laquelle elle était n*e en se mast*rbant. Et l’un de ses amis a téléchargé la vidéo obscène avant de la partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.