Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

La presse espagnole se déchaîne contre le Real Madrid, « le Roi » Cristiano Ronaldo sauve Andrea Pirlo

0

La presse espagnole se déchaîne contre le Real Madrid, CR7 qui sauve la tête d’Andrea Pirlo ou encore l’idée de Chelsea afin de remplacer Frank Lampard, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.
«Humiliation.» «Embarras.» «Ridicule.» Voilà les mots qui reviennent en une de la presse espagnole ce jeudi après l’élimination du Real Madrid hier sur la pelouse de la modeste équipe de troisième division d’Alcoyano (1-2 après prolongation). Une claque qui ne passe pas du tout en Espagne où la presse se déchaîne ce matin contre les joueurs, mais aussi contre Zinedine Zidane, clairement coupable pour elle. On retrouve donc le mot «embarras» en une d’As et Marca. «Humiliation» en couverture de Mundo Deportivo. Mais aussi «ridicule» et le sentiment d’une «belle châtaigne» en pleine figure à première page de Sport. Bref, comme l’Atlético la semaine dernière, les lendemains de Coupe sont difficiles pour les cadors en ce moment.
Une 9e Supercoupe d’Italie dans l’armoire à trophées de la Juve. Grâce à un succès difficile (2-0) contre le Napoli, hier, la Juventus a obtenu son premier trophée de la saison ce mercredi soir et le premier sous l’ère Andrea Pirlo. C’est ce que retient la Gazzetta dello sport ce matin alors que Tuttosport lâche un immense «super !» en une avec une très grande photo de la remise du trophée. Le Corriere dello sport personnifie plutôt cette victoire et l’évoque comme «un éclair de Cristiano Ronaldo» qui est venu ouvrir le score peu après l’heure de jeu. Pour le Quotidiano Sportivo, ce but de CR7 (son 760e en carrière) a sauvé la tête d’Andrea Pirlo. «Le Portugais est redevenu Roi» pour le quotidien. Un trophée qui pourrait lancer la 2e partie de saison de la Vieille Dame.

Chelsea veut un technicien allemand pour remplacer Lampard
Ça chauffe pour Frank Lampard à Chelsea ! Déjà hier, la presse anglaise n’était pas tendre avec le technicien anglais après le nouveau revers des siens sur la pelouse de Leicester (0-2). Aujourd’hui, c’est plutôt l’heure des ultimatums pour l’ancien technicien de Derby County. Le Daily Mail explique que Lampard a quelques matches pour tenter de convaincre la direction qu’il peut encore ramener les Blues dans le Top 4. Une saison sans Ligue des champions après autant d’investissements ferait en effet tache. Mais The Guardian complète le tout en indiquant que malgré ce petit sursis, Chelsea se cherche déjà un nouveau coach. Et le club londonien aurait une idée bien précise : il voudrait un entraîneur allemand afin que celui-ci mette vraiment en valeur les deux recrues stars de l’été, Kai Havertz et Timo Werner. Thomas Tuchel et Ralf Rangnick notamment sont cités pour le poste.

Facebook
Twitter
What’s App
Messenger
Flipboard
Mail
Afficher les commentaires10
ARTICLES RECOMMANDÉS

La toile se régale de l’élimination surprise du Real Madrid
La toile se régale de l’élimination surprise du Real Madrid
13:10
Les supporters du Real en faveur d’un départ de Zidane !
Les supporters du Real en faveur d’un départ de Zidane !
11:52

Real Madrid : ça chauffe pour Zinedine Zidane
Par Aurélien Léger-Moëc
Publié le 21/01/2021 07:44 – Mis à jour à 09:11
Eliminé de la Coupe du Roi par une équipe de troisième division, le Real Madrid se retrouve plongé dans la crise. Et le coupable est clairement désigné par la presse espagnole, c’est Zinedine Zidane. L’entraîneur français refuse pourtant de baisser les bras.
Zinedine Zidane n’en croit pas ses yeux et pourtant…
Zinedine Zidane n’en croit pas ses yeux et pourtant…
©Maxppp
CD Alcoyano
Alcoyano
2 – 1
Real Madrid
Real Madrid
José Solbes
81′
Juanan
115′
Éder Militão
45′
« Zidane, un cycle fini au Real Madrid ». Voilà le genre de titre que l’on peut trouver dans la presse pro-madrilène ce matin. C’est dire l’ampleur de la déception qui secoue les journalistes espagnols après la piteuse élimination du club merengue en Coupe du Roi face à une équipe de troisième division, Alcoyano (1-2). Marca, d’où sort ce titre, mais aussi As remettent clairement l’entraîneur français en question après cette déroute. Pour eux, cela signifie d’ores et déjà la fin de son aventure au Real Madrid.

Il faut dire qu’en l’espace de 6 jours, la Casa Blanca s’est faite sortir de la Supercoupe d’Espagne par l’Athletic Bilbao puis de la Coupe du Roi. Et elle n’est pas habituée à perdre des espoirs de titre de manière si rapprochée. Zidane peut-il y survivre ? Il a déjà dû répondre à une salve de questions piquantes en conférence de presse après la rencontre. « Je suis le coach, la responsabilité est la mienne, je vais l’assumer comme toujours. Les joueurs ont essayé. Si nous marquons le deuxième but, c’est un autre match. Le football, c’est ça. Le gardien de but a effectué deux ou trois arrêts. Le deuxième but ne voulait pas entrer. J’ai la responsabilité, les joueurs ont essayé », a-t-il commencé par dire.

« On joue contre une troisième division et on doit gagner la partie mais ça ne s’est pas passé comme ça. Mais ce n’est pas une honte, ce n’est rien de tout cela. Ce sont des choses qui arrivent dans une carrière, il faut prendre ses responsabilités, je l’assume pleinement », a-t-il déclaré. Se sent-il encore suivi par ses joueurs ? «Je pense que oui, alors il faut leur demander. Nous avons fait de bonnes choses, dernièrement moins. »

Zidane de plus en plus menacé
Se sent-il menacé à court terme ? « Je prends la responsabilité et ce qui va arriver va arriver, je suis calme. Quand on est sur le terrain ce qu’ils veulent c’est gagner le match. Ils essaient et parfois des choses différentes se produisent. Nous devons l’assumer, je l’assume et nous verrons ce qui se passe ces jours-ci. » Le calme de Zidane est aussi ce qui lui est reproché. Beaucoup s’agacent de son manque de réaction sur le banc de touche mercredi soir alors que le match échappait à son équipe.

Cette élimination, qualifiée d’humiliation par de nombreux éditorialistes espagnols, fait du mal à la réputation de Zidane, dont les choix sont de plus en plus contestés. De l’échec de Militão en défense à la déchéance de Marcelo en passant par la volonté d’Odegaard de quitter le club ou encore le doublé réussi par Jovic pour sa première apparition avec l’Eintracht Francfort, tout est mis sur le dos de l’entraîneur français, qui fait l’objet de débats en interne au Real Madrid. La tension monte et comme le pressent Zidane, les prochains jours pourraient bien être décisifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.