La Tape "maléfique ": Une Famille Accuse Sa Voisine D'avoir Rendue Malade Leur Fille

La tape « maléfique « : Une famille accuse sa voisine d’avoir rendue malade leur fille
Les faits se sont déroulés dans le village de Fissel Mbadaan le 11 mars dernier. Au cours d’une cérémonie familiale, M. D. Thiandoum a tapoté l’épaule de Mb. Diop pour lui demander d’aller chercher un stylo et un cahier afin de noter les cadeaux. 

Depuis lors, Mb. Diop dit ressentir des douleurs atroces sur la main qui a reçu la tape. Elle s’en ouvre à ses parents en leur disant que depuis que M. D. Thiandoum l’a tapé l’épaule gauche, elle était sujette à des douleurs atroces. Et que la nuit elle ne parvenait pas à dormir à cause des douleurs.

C’est ainsi que les parents de Mb. Diop ont convoqué M. D. Thiandoum pour lui expliquer la situation. 
Cette dernière s’est sentie blessée surtout que, dit-elle au juge, tout le village la fuit et l’évite. Pour laver son honneur, M. D. Thiandoum a traîné Mb. Diop et ses parents au tribunal. Mais même devant le juge du tribunal correctionnel, la famille Diop assure que c’est à cause de la tape que leur fille est malade.

Le juge a demandé à la famille Diop si elle accusait la plaignante d’anthropologie.

Mais D. Diop et sa femme D. Diouf diront qu’ils avaient juste appelé M. D. Thiandoum pour lui dire que comme c’est à cause de la tape que leur fille est malade, elle devait les aider afin de la soigner.

Si M. D. Thiandoum est supposée les soutenir pour prendre en charge les besoins médicaux de leur fille; la plaignante réclame la somme de 800.000 frs pour laver son honneur.

Le tribunal tranchera le 04 juillet prochain.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.