La Télévision Publique Russe Diffuse Des Vidéos De Deux Américains Disparus En Ukraine

La télévision publique russe diffuse des vidéos de deux Américains
Une chaîne de télévision publique russe a diffusé vendredi sur les réseaux sociaux des vidéos de deux Américains partis se battre comme volontaires auprès des forces ukrainiennes et portés disparus depuis plusieurs jours.

Le président américain Joe Biden avait dit vendredi à la presse ne pas savoir où étaient les deux hommes, deux anciens militaires américains dont les proches n’avaient plus de nouvelles depuis la semaine dernière, ajoutant: “Les Américains ne devraient pas aller en Ukraine.”

Le département d’Etat américain a également fait état d’informations sur la disparition “lors de ces dernières semaines” d’un troisième citoyen américain.

Vendredi soir, le journaliste russe Roman Kosarev, qui travaille avec la chaîne de télévision publique russe RT, a posté sur la messagerie Telegram une vidéo de M. Drueke, s’exprimant face caméra.

“Maman, je veux juste te dire que je suis en vie”

“Maman, je veux juste te dire que je suis en vie et j’espère rentrer à la maison aussi vite que je peux,” dit Alexander Drueke, en treillis militaire et apparemment assis dans un bureau. 

La chaîne Telegram officielle de RT a également diffusé une vidéo de M. Huynh, dans laquelle il explique avoir été engagé, ainsi qu’Alexander Drueke “dans un combat avec les troupes russes” près de Kharkiv (est de l’Ukraine). 

“Les forces russes se sont emparées de nos positions. Nous avons dû battre en retraite”, ajoute M. Huynh. Après s’être cachés pendant plusieurs heures, les deux hommes se sont rendus aux forces russes, affirme-t-il.

Les circonstances dans lesquelles les deux anciens militaires s’exprimaient, et qui les détient, ne sont pas claires à ce stade.

Un porte-parole du Département d’Etat a confirmé samedi avoir vu les photos et vidéos des deux citoyens américains “qui auraient été capturés par les forces militaires russes en Ukraine”. “Nous suivons de près la situation”, a-t-il déclaré à l’AFP.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.