Le Cap-vert Décrète Une Situation D'urgence économique

Le Cap-Vert décrète une situation d’urgence économique

Le gouvernement du Cap-Vert a déclaré lundi une situation d’urgence sociale et économique dans l’archipel, qui subit l’effet de la guerre en Ukraine après ceux du Covid-19 et de la sécheresse.

L’inflation a atteint 8%, selon les données de mai dernier, alors qu’en 2021 à la même époque, elle était à 1,9%.

Avec la perte de pouvoir d’achat, neuf Capverdiens sur 100 sont menacés d’insécurité alimentaire alors qu’en 2020, en pleine pandémie, ils n’étaient que 2%, a déclaré le Premier ministre Ulisses Correia e Silva lors d’une conférence de presse à Praia.

En déclarant une situation d’urgence sociale et économique, le gouvernement entend obtenir plus de soutien de la part de la communauté internationale pour pouvoir continuer à financer les mesures de protection des familles et des entreprises déjà adoptées, a-t-il expliqué.

« Nous avons adopté plusieurs mesures depuis mars dernier pour stabiliser les prix des produits alimentaires et pétroliers et pour aider les familles les plus vulnérables, et le coût total de ces mesures est de 9 milliards d’escudos (81,6 millions d’euros) d’ici à fin 2022 », a-t-il dit.

Le Cap Vert engage donc à présent « une forte offensive diplomatique avec nos partenaires pour mobiliser plus de ressources », a-t-il dit en encourageant ses compatriotes à l’épargne.

Le Cap-Vert, dont le PIB était tributaire à 25% du tourisme avant le Covid-19, avait été sévèrement affecté par la pandémie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.