Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Le FRAPP et le Front multi-lutte Doyna vilipendent Macky sall chez les religieux…

0

Le secrétariat exécutif national (SEN) du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France dégage) rend compte de la tournée effectuée le 30 janvier à Kaolack, avec le le Front multi-lutte DOY NA. Une occasion pour remercier Imam Ndao, Monseigneur Martin Boucar Tine et Serigne Mahi Niasse et annoncer le déplacement vers les autres autorités religieuses, pour que soit entendu le son de cloche anti-impérialiste et démocratique populaire.

Texte in extenso 

Le SEN du FRAPP se réjouit de la tournée effectuée le samedi 30 janvier 2021 à Kaolack avec le Front multi-lutte DOY NA. Tournée ayant permis de rencontrer Imam Ndao, Monseigneur Martin Boucar Tine et le Khalife général Serigne Mahi Niasse ainsi que des collectifs en lutte du département de Kaolack.

Sensibilisation

Le FRAPP et DOY NA ont sensibilisé ces autorités sur les problèmes de spoliations foncières, de démolition de maisons, de violation des droits des travailleurs, de recrutement clientéliste, d’accaparement des forages ruraux, de non orientation des étudiants, de manque d’infrastructures…

Projet

Le FRAPP en a profité pour leur présenter son projet pour la souveraineté économique et la souveraineté populaire.

Remerciements

Le SEN tient à remercier Imam Ndao, Monseigneur Martin Boucar Tine et Serigne Mahi Niasse pour leur disponibilité, leur accueil, leur écoute et les conseils, les prières formulés à l’endroit du FRAPP.

Autres rencontres

Le FRAPP ira à la rencontre des autres autorités religieuses, de tous les sénégalais pour que toutes et tous entendent le son de cloche anti-impérialiste et démocratique populaire. Pour le FRAPP, il s’agit de refuser que notre peuple n’entende que le son de cloche de la bourgeoisie bureaucratique parasitaire, collabo de l’impérialisme et responsable de l’appauvrissement du Sénégal. Il s’agit enfin de continuer à contribuer à mettre au cœur du débat économique, social et politique les questions liées à la nécessité pour l’Afrique d’être souveraine et unie.

Rencontre avec le collectif Koutal…

Ce voyage de Kaolack a aussi permis au FRAPP de rencontrer le collectif de Koutal composé de 400 victimes de spoliations de leurs parcelles et le collectif des victimes de démolition de maisons de Kahone Extension.

L’Etat interpellé

Le SEN demande à l’État de régler dans les meilleurs délais ces injustices dont sont victimes nos concitoyens de Koutal et de Kahone.

Félicitations et encouragements

Pour mieux soutenir les luttes de nos concitoyens de Kaolack, le SEN félicite et encourage FRAPP Kaolack à prendre contact avec les différents collectifs, à être à leur côté et à mettre sur pied DOY NA Kaolack.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.