Le Patron Du Quotidien Stades Dénonce Sa Mésaventure Avec Un Gendarme

Mamadou Ibra Kane, patron du quotidien Stades
Pour avoir voulu légaliser un document, le directeur de publication du quotidien Stades s’est confronté au « lot quotidien des Sénégalais ». Mamadou Ibra Kane a, en effet, fait face à la partie sombre d’un corps pourtant réputé respectueuse, la gendarmerie. L’incident s’est déroulé à la gendarmerie de de la Foire sur la VDN.
« Sur place, j’avais trouvé une bonne quarantaine de personnes. Je me suis dirigé vers un monsieur avec une enveloppe à la main comme moi, dont je supposais qu’il était venu aussi pour légaliser un document. Il m’informe qu’il fallait attendre qu’un gendarme descende pour récupérer les documents à légaliser pour ensuite appeler les concernés ».
Visiblement las d’attendre, le journaliste est allé directement s’enquérir des moyens d’obtenir sa légalisation. Il raconte : « J’ai décidé de m’informer directement en montant les escaliers du bâtiment pour me diriger vers l’accueil de la gendarmerie. Je n’y ai trouvé personne et j’ai entendu des bruits de voix d’une pièce où étaient regroupés des gendarmes. Après les avoir salués, j’ai demandé comment je pouvais légaliser mon document. Un gendarme debout à l’entrée de la pièce, qui était en train de manger un sandwich, me répondit avec arrogance que son collègue préposé à la légalisation était à l’hôpital et que c’est lui qui le suppléait et qu’il n’était pas obligé de le faire. Je lui ai dit ma surprise que la gendarmerie me réponde de cette sorte. Il m’a alors dit que je devais dans ce cas revenir le lendemain. »
Le journaliste a ainsi rebroussé chemin, scandalisé, après avoir perdu plus d’une heure pour légaliser son document.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.