Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Leicester City annonce le décès de son propriétaire dans l’accident d’hélicoptère

0

Après Leicester-West Ham (1-1, 10e journée de Premier League), l’hélicoptère du propriétaire des Foxes Vichai Srivaddhanaprabha s’est écrasé dans un parc à proximité du King Power Stadium. Vingt-quatre heures après le drame, le club anglais a confirmé le décès de ce dernier, ainsi que des quatre autres personnes se trouvant à bord.

L’Angleterre du football est sous le choc. Quelques minutes après le coup de sifflet final de Leicester City-West Ham (1-1, 10e journée de Premier League), l’hélicoptère du propriétaire des Foxes Vichai Srivaddhanaprabha s’écrasait dans un parc à proximité du King Power Stadium quelques instants seulement après avoir quitté le stade. Alors que les informations restaient floues, le club a publié un communiqué dans la soirée, dans lequel il confirme la mort de son propriétaire, Vichai Srivaddhanaprabha, arrivé en août 2010 (il prenait la présidence en 2011), ainsi que des quatre personnes l’accompagnant.

« C’est avec un profond regret et un cœur brisé que nous confirmons que notre président, Vichai Srivaddhanaprabha, était parmi ceux qui ont tragiquement perdu la vie samedi soir, lorsqu’un hélicoptère le transportant avec quatre autres personnes s’est écrasé devant le stade King Power. Aucune des cinq personnes à bord n’a survécu, » a déclaré le club champion d’Angleterre en 2016. Le club a d’ores et déjà annoncé que les rencontres de son équipe première en Carabao Cup face à Southampton, mardi, et de son équipe réserve en Premier League Cup face à Feyenoord, étaient reportées à une date ultérieure. Un livre de condoléances, qui sera remis à la famille Srivaddhanaprabha, sera mis à disposition des supporters au King Power à partir de 8h, mardi.

Mr Geoff Peters

@mrgeoffpeters

Theres a major incident by the King Power Stadium. Emergency services attending.

Samedi soir, après la rencontre des Foxes face à West Ham, la ville de Leicester a vécu des scènes d’horreur, à en croire certains témoins. « Nous étions dans un bar de l’autre côté de la route. J’étais avec mon neveu, nous avons vu l’hélicoptère tourner et il s’est écrasé en quelques secondes avant de prendre feu. Mon neveu était en état de choc, il a été vraiment bouleversé », a confié John Butcher, un fan de Leicester, à Sky Sports. Ancien des Foxes, Peter Shilton a aussi assisté à ce triste événement. « Nous sommes sous le choc. C’est arrivé juste devant nous, alors que nous quittions le stade. C’est horrible », a indiqué l’ancien portier de l’Angleterre, relayé par le Times.

Les hommages se multiplient

Kasper Schmeichel, n° 1 de l’écurie anglaise, restait au stade jusqu’à une heure du matin. Choqué et attristé, le gardien danois était bouleversé, en pleurs, après avoir revu les images, très violentes, du crash. Son partenaire, l’attaquant Jamie Vardy, a lui aussi appelé au recueillement quelques heures plus tard sur ses réseaux sociaux. Claude Puel, manager, et Jacky Bonnevay, son adjoint, sont eux sains et saufs, comme ils l’ont confirmé à France Info et RMC Sport. Les hommages se multiplient déjà.

Gary Lineker, ancienne gloire et supporter du club, s’est exprimé sur son compte Twitter. « Pensées à tout le monde à Leicester. Une véritable tragédie. J’ai le cœur brisé », a lancé le désormais présentateur de Match of the Day outre-Manche. La mobilisation se fait déjà sentir à Leicester. Des gerbes de fleurs sont déposées depuis ce matin aux abords de la boutique officielle de l’écurie, championne d’Angleterre en 2016. Les supporters affluent, les maillots sont de sortie, les larmes coulent à flots. La rencontre entre les féminines de Leicester et celles de Manchester United a été décalée.

Gary Lineker

@GaryLineker

That was the most difficult @BBCMOTD I’ve ever hosted. Thoughts are with everyone at Leicester City. A terrible tragedy. Heartbreaking.

Fabien Fougeray@Fab_Fougeray

Le mémorial improvisé au King Power Stadium

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.