Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

L’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes ou un leurre de plus ? 

0

Pour donner l’impression de régler un problème dans ce pays, il faut se réunir en conclave et en grandes pompes.Nous avions connu les conseils des ministres décentralisés, enterrés dans l’œuf, maintenant nous sommes servis par le Conseil Présidentiel sur l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes tenu au CICAD, cette infrastructure pompeuse et sous-utilisée.Sur la forme, cette convocation de notre jeunesse était plutôt un meeting politique avec des cars venus de tous les coins et recoins du pays pour transporter des militants.Le Président s’est même vu obligé de rappeler la gravité du moment et la sacralité des lieux pour juguler sine die tout le tintamarre et le folklore politicien qui s’y déroulait.La prise de parole des représentants des jeunes de différents départements en dit long… Le plus spectaculaire reste ce jeune qui, empêtré dans ses feuilles, tissait des lauriers au Président de la République.Est-ce le besoin de la jeunesse aujourd’hui ? Était-il digne de représenter les jeunes de son département ?Les sénégalais en jugeront.Le culte de la personnalité que nous dénoncions, il y a seulement quelques semaines sur un plateau télé refait surface dans ces prises de paroles qui devaient refléter le besoin réel des jeunes en matière d’insertion et d’emploi.Heureusement qu’un de nos gouverneurs a tenu son rang de la haute administration territoriale en regardant le Président de la République dans les yeux pour lui dire, en filigrane, que son Ministre prend des libertés avec la vérité sur les fonds dédiés aux « Jakaratamans ».Sur le fond, il est clair que les sénégalais n’attendent rien de ce Conseil présidentiel, mais plus largement de toutes les promesses venant du camp présidentiel, car si après neuf ans, en dépit de multitudes discours prononcés et structures mises en place le gouvernement n’a pu endiguer le chômage de notre jeunesse, ce n’est pas en trois ans que cela se fera – sinon ça se saurait !A la place de propositions concrètes, nous avons eu un chapelet de diagnostics, dont le moins averti d’entre nous est en capacité de dresser en quelques minutes.Monsieur le Président, ça suffit les effets de manche !Notre jeunesse veut un travail durable et générateur de revenus pour subvenir à ses propres besoins, donner un sens à leur existence, éviter de se jeter dans le ventre de la Méditerranée. Il en va de la dignité humaine de notre vaillante jeunesse.Devrons-nous vous rappeler les chiffres que vous connaissez déjà ?76% de notre population a moins de 35 ans, 40% d’entre eux ont moins de 15 ans, 300.000 d’entre eux arrivent sur le marché du travail tous les ans.Il y dégage beaucoup de niches d’emploi qui peuvent dans un court délai absorber un nombre conséquent de nos jeunes dans le marché du travail !

Aly Bathily, membre de la cellule des cadres de La République des Valeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.