Ultimate magazine theme for WordPress.

Les confidences bouleversantes de la femme et de la belle-famille du douanier qui a tué sa fille

L’épouse, le beau-frère et la belle-sœur du colonel des douanes qui avait tué sa fille aux Mamelles brisent le silence.
Et, selon le quotidien Libération qui donne l’information, c’est pour se confier sur la mort atroce de leur fille Mansoura tuée par son père.
N. B. D. S., la femme du colonel Mouhamadou Sall, qui a été internée après le drame, témoigne : « Il est sorti seul de la salle de bain et s’est dirigé vers l’armoire. Il a commencé à sortir ses habits qu’il a jetés dans la salle de bain. Ensuite, il a ouvert la porte du balcon comme s’il parlait à quelqu’un. Il disait : « C’est moi que vous voulez effacer ». Il a répété le mot « effacer » à trois reprises avant de sauter du premier étage. Je ne savais pas en ce moment ce qui venait de se passer. J’ai cherché Mansoura sans la retrouver. J’avais cru que mon mari avait sauté avec elle. Il me parlait de sa réincarnation ».
Des propos confirmés par sa sœur, M. P. D. : « Mouhamadou disait qu’avec ma sœur, ils sont investis d’une mission. Car, dans ce monde actuel, il y a trop de mensonges, trop d’habits indécents… Il disait que mon père est l’incarnation du prophète Souleymane et mon frère celle de Moussa. »
Le beau-frère du colonel d’y aller de ses confessions : « Quand je lui ai demandé ce qui se passait, il m’a dit que je ne pouvais pas comprendre maintenant. Il m’a dit : « Vous m’aimez profondément, mais ça c’est une mission. Moi, je suis le prophète et mon épouse Sokhna Khadija, mais ça vous ne pouvez pas le comprendre » ».

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.