Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Les États-Unis offrent 5 millions de dollars pour la tête du chef du coup d’État en Guinée-Bissau

0

Les États-Unis ont offert jeudi une récompense de 5 millions de dollars pour l’arrestation de l’ancien chef du coup d’État de Guinée-Bissau, Antonio Indjai, qui est recherché pour trafic de drogue présumé au nom des rebelles colombiens des FARC.

Antonio Indjai est l’ancien chef des forces armées de Guinée-Bissau et fait l’objet d’une interdiction de voyager des Nations Unies depuis mai 2012, en raison de sa participation au coup d’État d’avril 2012 en Guinée-Bissau.

Selon un communiqué du département d’État américain, il a dirigé une organisation criminelle qui a participé activement au trafic de drogue en Guinée-Bissau et dans la région pendant de nombreuses années, alors même qu’il était à la tête des Forces armées de Guinée-Bissau. Il était considéré comme l’une des figures de déstabilisation les plus puissantes de Guinée-Bissau, opérant librement dans toute l’Afrique de l’Ouest, utilisant des produits illégaux pour corrompre et déstabiliser d’autres gouvernements étrangers et saper l’état de droit dans toute la région.

Les procureurs américains ont porté plainte contre Indjai en 2013, affirmant qu’il avait accepté de stocker des tonnes de cocaïne pour les Forces armées révolutionnaires de Colombie, avec l’argent utilisé pour acheter des armes pour les rebelles et aussi pour payer des fonctionnaires en Guinée-Bissau.

Le département d’Etat »offre 5 millions de dollars US pour toute information menant à l’arrestation et/ou à la condamnation d’Antonio Indjai. »

Le coup d’État d’Indjai a été suivi d’une transition démocratique et il a été démis de ses fonctions de chef de l’armée en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.