Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Les femmes de Macky 2012 invitent Sonko à “jurer” sur l’affaire Adji Sarr

0

Les femmes de la coalition Macky 2012 ont commenté la sortie de Adji Sarr demandant à Ousmane Sonko de jurer n’avoir jamais eu de ralations sexuelles avec elle.

Si pour le moment, le leader des Patriotes ne va pas déchirer l’ordonnance du juge d’instruction en se prononçant publiquement, il n’en demeure pas moins important de l’attendre sur cette requête.

“Les femmes de la coalition  Macky 2012 se  sont  réunies pour se prononcer sur l’actualité afin de renforcer le rôle majeur qu’elles jouent dans la préservation de la démocratie et la recherche de solutions concertées” a déclaré Mme Guèye Fatoumata Diouf en conférence de presse.

Ces dernières estiment qu’il est de leur devoir de maintenir le Sénégal stable et prospère et le tout dans la paix. Dans cette optique, elles ont demandé à Ousmane Sonko de revoir sa position sur cette affaire.

“les  femmes  de  la  coalition Macky 2012 ne  ménageront  aucuns efforts pour  le maintien de cette paix qui  a  été compromise pour  une  affaire  de  mœurs  opposant deux  citoyens (confirmée par  la  sortie  de l’une des parties) et  qui  s’est  vue  transformer  en  une  affaire politique” a détaillé Mme Guèye Fatoumata Diouf.

Partant de ce point de vue, les femmes de Macky 2012 demande à Ousmane Sonko d’aller à l’encontre de l’ordonnance judicaire. En effet, elles exhorte le député à se prononcer publiquement sur la demande Adji Sarr alors que Sonko, sous contrôle judiciaire, ne doit en aucun cas s’y prononcer.

“Les femmes  de  la coalition  Macky 2012, invitent  le  présumé  innocent à répondre à l’appel de la plaignante pour une manifestation de la vérité, pour le retrait  de sa plainte.  Enfin, les femmes de la  coalition Macky 2012 réitèrent leur détermination à poursuivre cette dynamique de Paix et d’apaisement de la situation actuelle, saluent  les initiatives  prises en  faveur  des  jeunes et insistent  sur  leurs  caractères  inclusifs” a dit Mme Gueye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.