Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Ligue des Champions : le Barça domine l’Inter Milan, Dortmund atomise l’Atlético

0

Ce mercredi soir, plusieurs affiches étaient au menu en Ligue des Champions. Dans le groupe B, le Barça, sans Lionel Messi, s’en est sorti face à l’Inter Milan (2-0). De son côté, Liverpool n’a fait qu’une bouchée de l’Etoile Rouge (4-0) pendant que le Borussia Dortmund prenait le meilleur sur l’Atlético de Madrid (4-0).
Qui pour remplacer Lionel Messi ? C’était la grande interrogation qui entourait l’avant-match du FC Barcelone en Ligue des Champions. En conférence de presse, Ernesto Valverde avait voulu garder le secret tout en rappelant que la vie sans l’Argentin, blessé au bras et absent environ trois semaines, ne serait pas du tout évidente. Et c’est finalement Rafinha qui était aligné aux côtés de Luis Suarez et de Coutinho dans un système en 4-3-3. L’entraîneur espagnol se passait donc de Malcom et Ousmane Dembélé, laissés sur le banc lors de ce match capital. Capital, car les Catalans partageaient la première place du groupe B avec l’Inter Milan avant le coup d’envoi (6 points, 2 victoires). Des Nerazzurri qui ne comptaient pas laisser passer leur chance. Luciano Spaletti misait ainsi sur un 4-2-3-1 avec le redoutable Mauro Icardi en pointe.

La rencontre ne débutait par sur un rythme fou. Alors que les Blaugranas tentaient de confisquer le ballon et d’imposer leur jeu, les Italiens, eux, répliquaient avec Perisic (3e, lob) ou Icardi (8e, frappe contrée), qui n’inquiétaient pas du tout Ter Stegen. Appliqués défensivement, les Italiens perdaient trop rapidement le ballon face à des Catalans bien en place. Mais ils profitaient de la moindre occasion. À la 16e, Perisic centrait pour Icardi qui coupait parfaitement au premier poteau sans pour autant cadrer son tir. En face, le Barça aussi se procurait des occasions. Après une frappe sans danger de Coutinho (12e), Handanovic devait s’employer pour sauver son équipe sur sa ligne suite à un coup de tête rageur de Lenglet (18e). Choisi pour remplacer Messi, Rafinha, très disponible offensivement et sérieux défensivement, se signalait aussi par un tir du droit trop écrasé à la 21e. Malgré quelques tentatives d’un Icardi (25e) bien muselé, les pensionnaires du Camp Nou dominaient clairement les débats et poussaient.

Le Barça s’en tire sans Messi
Après une belle phase collective avec Alba et Suarez, Rafinha, qui ne manquait pas l’occasion de se montrer, enclenchait une frappe du gauche obligeant Handanovic à s’employer (27e). Et le Brésilien, qui était prêté à l’Inter l’an dernier, parvenait à ses fins à la 31e. Servi idéalement par Suarez dans la surface, Rafinha plaçait un plat du pied imparable (1-0, 31e). Si le FCB déroulait avec un excellent Sergi Roberto, les Milanais ne baissaient pas les bras. D’une frappe surpuissante à plus de 20 mètres, Vecino n’était pas loin de trouver le chemin des filets face à un Ter Stegen qui semblait battu (38e). Les Italiens essayaient aussi d’insister en contre avec Perisic (44e). Mais les Espagnols résistaient et conservaient leur avantage à la pause malgré un bon coup franc signé Coutinho (45e). Au retour des vestiaires, l’Inter montrait un visage plus conquérant. Lancé à la place de Candreva, Politano, excentré à droite, plaçait un centre enroulé qui obligeait Ter Stegen à réaliser une claquette (50e).

Dans la foulée, les visiteurs profitaient d’une mauvaise relance de la défense catalane pour tenter leur chance avec Politano, encore lui, qui envoyait un tir du droit. Malheureusement, c’était largement au-dessus du cadre (53e). Défensivement, les Italiens étaient beaucoup plus costauds qu’en première période, à l’image de Skriniar qui dépossédait Suarez du ballon avec autorité (55e). Mais l’Uruguayen se manifestait à la 58e en slalomant dans la surface avant de placer une frappe repoussée par Handanovic. Le gardien de l’Inter, précieux, maintenait son équipe en vie face aux tentatives de Lenglet (61e) ou Suarez (66e). Il était aussi aidé par sa barre transversale sur une frappe de Coutinho (70e). Si l’Inter poussait avec Keita Baldé (78e, tête), les Blaurganas voulaient faire le break et ils y arrivaient grâce à Jordi Alba (2-0, 83e). Le score ne bougeait plus. Le Barça l’emportait et prenait seul les commandes du groupe.

Liverpool assure, Dortmund corrige l’Atlético
Parmi les autres résultats de la soirée, il était forcément intéressant de suivre ce qu’allait faire Liverpool, adversaire du PSG dans le groupe C. Les Reds pouvaient profiter du choc entre les Parisiens et les Partenopei pour se refaire la cerise à Anfield après la défaite à Naples il y a quinze jours. Ainsi, Jürgen Klopp choisissait de faire jouer son équipe en 4-3-3 avec le trio magique Firmino-Salah-Mané. Sur le papier, battre l’Étoile Rouge de Belgrade semblait une mission largement à la portée des Anglais. Pourtant, le début de match était plutôt accroché. Mais à la 20e, Shaqiri trouvait Robertson à gauche. Ce dernier centrait en retrait à destination de Roberto Firmino qui faisait un enchaînement contrôle-frappe du gauche (1-0, 20e). Malgré quelques réactions de l’Étoile Rouge, Liverpool se montrait le plus dangereux avec Shaqiri (38e) sans pour autant réussir à conclure. À la 45e, le Suisse déviait le ballon pour Salah qui doublait la mise avant la pause (2-0).

De retour après la pause, les hommes de Klopp repartaient sur la même lancée. Après un coup de coude de Stojkovic sur Mané dans la surface, les Reds obtenaient un penalty transformé par Salah (3-0, 51e). Mané corsait encore l’addition à la 80e en marquant le quatrième but anglais. Le dernier lors de ce match remporté sur le score de 4 à 0. Dans le même temps, un choc était au menu dans le groupe A. Invaincus, le Borussia Dortmund et l’Atlético de Madrid (6 points chacun) croisaient le fer au Signal Iduna Park. Après une bonne demi-heure sans vraiment exister, les Allemands montaient en régime et ouvraient le score grâce à Witsel (1-0, 38e). Ils n’étaient même pas loin d’en mettre un second avec Zagadou (42e, tête). Un deuxième but qu’ils parvenaient à inscrire à la 73e minute grâce à Guerreiro (2-0). Mais le calvaire des Colchoneros n’était pas fini. Jadon Sancho (3-0, 83e) et Guerreiro (4-0, 89e) enfonçaient le clou.

Les résultats de la journée en Ligue des Champions :
Groupe A :

– Club Bruges 1-1 AS Monaco (Wesley (39e) pour Bruges ; Sylla (32e) pour Monaco)

– Borussia Dortmund 4-0 Atlético de Madrid (Witsel (38e), Guerreiro (73e, 89e), Sancho (83e) pour Dortmund)

Groupe B :

– PSV Eindhoven 2-2 Tottenham (Lozano (30e), De Jong (87e) pour le PSV ; Lucas (39e), Kane (54e) pour Tottenham)

– FC Barcelone 2-0 Inter Milan (Rafinha (31e), Alba (83e) pour le Barça)

Groupe C :

– Liverpool 4-0 Étoile Rouge (Firmino (20e), Salah (45e, 51e sp), Mané (80e) pour Liverpool)

– Paris SG 2-2 Naples (Mario Rui (CSC 61e), Di Maria (93e)pour le PSG, Insigne (29e), Mertens (77e) pour Naples)

Groupe D :

– Galatasaray 0-0 Schalke 04

– Lokomotiv Moscou 1-3 FC Porto (Mirantchouk (37e) pour le Lokomotiv ; Marega (26e, 36e), Corona (47e) pour Porto)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.