Macky Sall, président de la République : « Là où nous avons plus besoin d’avocats »

Macky Sall

Le président Macky Sall a répondu, ce mardi, aux préoccupations du Bâtonnier de l’Ordre, à l’occasion de l’audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux.

Face aux complaintes de Me Papa Laïty Ndiaye, qui réclame la « nécessité d’associer les avocats dans les consultations pour les réformes », le Chef de l’État a milité pour une coopération accrue des services de l’État et ceux des cabinets d’avocats.

S’il le souhaite à tout point de vue, le Chef de l’État préfère voir Me Laïty Ndiaye et ses confrères intervenir dans les contrats complexes régissant les activités de l’industrie extractive. Il en veut pour modèle le dispositif anglo-saxon.

« Pour la nécessité d’associer les avocats dans les consultations pour les réformes, je suis d’avis que cela peut être une constance », a-t-il assuré.

Il rappelle que l’Agent judiciaire de l’État (Aje) a, à maintes reprises, eu recours au service des avocats pour conseiller et défendre l’État dans des dossiers. 

« Dès lors, associer les avocats dans tout ce qui contribue à améliorer les missions régaliennes de l’État, par voie de consultation, me parait convenable », a adhéré le président Sall.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.