Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Mamadou Lamine Diallo : “Macky Sall a comme modèle Ouattara qui a divisé son pays”

0

Dans sa chronique hebdomadaire, le leader du Mouvement Tekki aborde notamment la volonté prêtée au leader de l’APR de briguer un troisième mandat. Le député estime que Macky Sall est effectivement en passe d’imiter Alassane Ouattara. A l’en croire, son plan est de monter les ethnies entre elles et instaurer un conflit pour prolonger son mandat.

Diviser pour mieux régner

“Ce que veut Macky Sall, c’est instaurer un émirat gazier et un des scénarii possibles, après le parrainage de 2019, est le forcing du troisième mandat. Son tour de piste pompeusement appelé tournée économique vise à sceller des pactes nocturnes autour de ce projet funeste. Il a comme modèle Ouattara qui, dans un élan ethniciste, a braqué le Nord Musulman de Côte d’Ivoire contre le Sud. En plus, son régime dispose des encagoulés dans la Gendarmerie et la Police et ainsi que des milices privées appelées microbes. Sans doute, ce modèle fasciste inspire les prédateurs de Benno Bokk Yakaar, ils veulent recruter au sein de la police et de la Gendarmerie leurs nervis pour disposer de forces barbares contre le peuple “, écrit Mamadou Lamine Diallo.

Poursuivant son analyse, le député trouve qu’il y a ” une sorte de “loi” des prédateurs africains qui dit que pour confisquer le pouvoir, il faut avoir de l’argent, une armée pour soi et un parti politicien, à base régionaliste, ethnique ou religieuse “. Seulement, ajoute-t-il, ” ici au Sénégal, les prédateurs de BBY feront face à une tradition démocratique et à une armée républicaine. Imitation n’est pas vérité. Sénégal Tampi “.

Dans sa chronique hebdomadaire, le leader du Mouvement Tekki aborde notamment la volonté prêtée au leader de l’APR de briguer un troisième mandat. Le député estime que Macky Sall est effectivement en passe d’imiter Alassane Ouattara. A l’en croire, son plan est de monter les ethnies entre elles et instaurer un conflit pour prolonger son mandat.

Diviser pour mieux régner

“Ce que veut Macky Sall, c’est instaurer un émirat gazier et un des scénarii possibles, après le parrainage de 2019, est le forcing du troisième mandat. Son tour de piste pompeusement appelé tournée économique vise à sceller des pactes nocturnes autour de ce projet funeste. Il a comme modèle Ouattara qui, dans un élan ethniciste, a braqué le Nord Musulman de Côte d’Ivoire contre le Sud. En plus, son régime dispose des encagoulés dans la Gendarmerie et la Police et ainsi que des milices privées appelées microbes. Sans doute, ce modèle fasciste inspire les prédateurs de Benno Bokk Yakaar, ils veulent recruter au sein de la police et de la Gendarmerie leurs nervis pour disposer de forces barbares contre le peuple “, écrit Mamadou Lamine Diallo.

Poursuivant son analyse, le député trouve qu’il y a ” une sorte de “loi” des prédateurs africains qui dit que pour confisquer le pouvoir, il faut avoir de l’argent, une armée pour soi et un parti politicien, à base régionaliste, ethnique ou religieuse “. Seulement, ajoute-t-il, ” ici au Sénégal, les prédateurs de BBY feront face à une tradition démocratique et à une armée républicaine. Imitation n’est pas vérité. Sénégal Tampi “.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.