Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Mandat d’arrêt contre Domingos Simões Priera: Interpol dit niet à Mbalo

0





La police internationale (INTERPOL) a rejeté le mandat d’arrêt international délivré au mois de décembre dernier par le procureur général de la République de Guinée-Bissau contre le leader du parti africain de l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Domingos Simões Pereira. Ce dernier est accusé d’avoir détourné des fonds publics.

Le procureur Fernando Gomes, qui avait fait plusieurs voyages au Portugal, avait tenté sans succès d’entendre les prévenus à propos de fonds placés par le Fonds monétaire international (FMI) dans un compte de l’État bissau-guinéen en 2014, au moment où Domingos Simoes Pereira était Premier ministre.

Le maitre des poursuites  avait introduit une demande à INTERPOL de lancer un mandat d’arrêt contre Domingos Simões Pereira, accusant ce dernier d’avoir dilapidé des fonds du FMI mais aussi de vouloir déstabiliser  le régime  Umaro Sissoco Embalo à partir de la  Guinée-Conakry

La police internationale (INTERPOL) a décidé tout simplement de ne pas se lancer dans cette affaire. Un grand désaveu pour le poulain de Macky Sall qui s’est lancé depuis quelques dans la traque de ses opposants.

Réagissant à cette décision du parquet, Domingos Simoes Pereira dit ne pas connaître l’existence d’un tel mandat d’arrêt contre lui, ajoutant ne l’avoir su qu’à travers des réseaux sociaux.

Ces derniers jours, le président Mballo multiplie ses communications pour essayer de justifier ses actions.





Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.