Mauvaise nouvelle – Budget Campagne électorale BBY : Idy zappé, le PS voit rouge…

BBY : Idy zappé

L’argent est le meilleur destructeur commun…Et la coalition Benno Bokk Yaakaar n’échappe pas à  cette malédiction. Le partage du budget de la campagne électorale mis en place par Macky Sall divise les alliés de la coalition Benni Bokk Yaakaar. Plusieurs têtes de liste de cette coalition se plaignent à la veille de l’ouverture de la campagne électorale. Ils n’ont pas encore vu la couleur de l’argent qui doit leur permettre de battre campagne…

C’est un pactole de 3 milliards de nos francs qui a été dégagé par le président de la conférence des chefs de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall, a l’endroit de toutes les listes de la mouvance présidentielle qui vont à l’assaut des 553 collectivités locales du pays. Et les différentes têtes de liste devaient recevoir au plus tard ce vendredi leur enveloppe. Mais selon des sources, des têtes de listes se plaignent car toutes leurs commandes sont bloquées faute d’argent.

Tee-shirts et casquettes à leur effigie, banderoles, sono, bâches, chaises et véhicules de location, toute cette panoplie qui concourt pour la bonne tenue d’une campagne électorale risque de faire défaut pour certains candidats car ils n’ont pas d’argent ; particulièrement les têtes de liste de  Rewmi et certaines têtes de liste du PS. Par contre, tous les candidats de Benno ont déjà reçu les grosses enveloppes grises.

Les candidats de Rewmi aux locales risquent de broyer du noir. Selon une source bien introduite, « ces candidats payent pour le mauvais comportement de leur leader Idrissa Seck qui, depuis son entrée dans la tanière de Macky, agit comme un virus plus contagieux que Omicron ». Le sale jeu politique de leur leader ayant été découvert, le Palais a décidé de sévir contre les militants de ce parti. Les fonds de campagne ne seront distribués qu’aux candidats de Benno sauf Rewmi ; Des candidats du PS ont été servi mais pas tous.

Yankhoba Diattara est certes venu à la rescousse de plusieurs candidats de Rewmi mais son budget ne suffit pas. Et Idy garde le fonds politique que macky a mis à sa disposition pour le combattre. Et il laisse ses militants face à la vindicte du palais. Le ministre Aly Saleh Diop a aussi cassé sa tirelire pour participer à l’effort de guerre des candidats de Rewmi. Mais ce n’est pas suffisant. Une campagne électorale coûte cher et les candidats de Rewmi sont dépourvus.

Macky Sall ne compte pas laisser Idrissa seck dérouler son plan funeste de le mettre à l’écart ; Et il ne va pas aussi fournir les moyens à Rewmi pour briguer des localités et ensuite se retourner contre lui lors des législatives. Macky a aussi zappé plusieurs candidats socialistes. Le président de l’APR a servi ses partisans et plusieurs responsables et ministres du parti ont aussi mis la main à la poche pour éviter au « patron » certaines dépenses dans leurs localités respectives.

Cette attitude Macky Sall à l’encontre des responsables de Rewmi est perçu comme un affront ; et dans les coulisses du palais , la rupture semble consommée. Idrissa Seck qui arpentait au moins deux fois par mois les escaliers menant au cabinet du Président, n’est plus le bienvenu et les audiences le concernant sont systématiquement gommées du parapheur. Pour un conseiller du Palais, le remaniement ministériel post-locales verra le limogeage des ministres de Rewmi et la nomination d’un grand responsable de l’APR au Conseil économique Social et environnemental (CESE).

Selon notre source, les têtes de listes de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui auront gagné leurs localités seront recompensés par le président et plusieurs sont préssentis pour remplacer les ministres et tous les responsables du Rewmi.

La Rédaction de xibaaru

BBY : Idy zappé

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.