Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Mbacké: Les 4 Mariés, Les 4 Filles De Dakar, Les Pr*servatifs Souillés Et La Dr0gue Dans L’appartement

0

Les éléments du commissariat urbain de Mbacké ont démantelé un réseau de prostitution selon des informations exclusives de Seneweb. Les hommes du commissaire Ibrahima Diallo ont cueilli, dans la nuit du jeudi au vendredi, 04 hommes mariés et 04 filles dans un appartement meublé situé à Darou Salam.

Les effroyables découvertes de la police dans l’appartement meublé

La perquisition effectuée dans l’appartement s’est soldée par la découverte de plusieurs préservatifs souillés, des préservatifs non utilisés et une chicha au niveau du salon. Également, les redoutables éléments de la brigade de recherches de ce service ont trouvé un cornet de chanvre indien dans la chambre réservée aux 04 filles provenant de Dakar.

Les aveux explosifs devant les enquêteurs

Selon des confidences faites à Seneweb, le cerveau de ce réseau est un célèbre commerçant au marché Okass de Touba. En effet, O. Dia âgé de 31 ans, puisque c’est de lui qu’il s’agit, de confier aux enquêteurs qu’il a acheté l’appartement meublé. Dans ses aveux, le marié reconnaîtra la paternité des préservatifs saisis par les éléments interpellateurs. Il dit les avoir achetés pour se protéger lors de ses ébats sexuels.

Cuisinés à leur tour, les autres 03 hommes mariés cités dans cette rocambolesque histoire de mœurs ont nié en bloc les faits. Originaire de Pire, M. Bane âgé de 27 ans et le réparateur de téléphone portable au marché Okass, C.M. Seck ont fait croire aux enquêteurs qu’ils étaient venus auprès de leur ami O.Dia pour récupérer leur argent. Mais A. Ndiaye, commerçant officiant à Kaolack s’est lavé également à grande eau lors de son interrogatoire. L’homme marié, de retour d’une cérémonie funèbre, voulait passer la nuit dans l’appartement de son ami.

Les 04 filles de Dakar: ” Nous sommes venues pour le Magal sur invitation d’O. Dia”

Domiciliées entre Parcelles Assainies, Yeumbeul et Guédiawaye, les 04 filles diront que, sur invitation du cerveau O. Dia, elles sont venues à Mbacké il y a 03 jours pour les besoins du grand magal. Interpellées sur le cornet de chanvre indien trouvé dans leur chambre, A.T (19 ans), K.D (19 ans), Y.K (21 ans) et C. Mendy ont réfuté la paternité de la drogue. Mais ces trois élèves et l’étudiante en restauration révéleront qu’elles fument du tabac.

Visé pour non inscription au fichier sanitaire, proxénétisme et détention aux fins d’usage collectif de chanvre indien, tout ce beau monde a été présenté ce vendredi au procureur près le tribunal de grande instance de Diourbel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.