Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

« Messi me surveille » : Mbappé et la lutte pour le soulier d’or européen

0

Comme en 2018, Kylian Mbappé a été élu meilleur joueur français de l’année 2019 par France Football. Messi, Neymar, le prodige du football tricolore s’est confié à l’hebdomadaire.
La folle conquête de trophées de Kylian Mbappé se poursuit. Sans surprise, l’attaquant du Paris Saint-Germain a été élu meilleur joueur français de l’année par l’hebdomadaire France Football. Une consécration qui arrive après un dernier exercice très réussi qui l’a vu devenir Champion de France pour la troisième fois et meilleur buteur de L1 sur l’exercice 2018-2019 (33 buts, 39 toutes compétitions confondues). Des statistiques affolantes. Proches de celles de Lionel Messi (36 buts en Liga et 51 toutes compétitions confondues)…qui surveillerait avec attention les performances de Kylian Mbappé.
« Je me suis aperçu que je pouvais essayer d’aller chercher ce titre de meilleur buteur européen, a-t-il déclaré dans un premier temps. Mais, en face, il y avait un client, Messi. J’en mettais deux, il en mettait trois ; j’en mettais trois, il en mettait quatre ! C’était tellement dingue que j’en ai parlé avec Ousmane Dembélé. ‘Il regarde le nombre de buts que je marque ? lui ai-je demandé’. ‘Bien sûr qu’il te regarde, m’a-t-il répondu ». Je me suis dit : Ah ouais, quand même, Messi me surveille…” C’est flatteur de voir qu’un tel joueur ne te néglige pas ».
Kylian Mbappé a également évoqué son compère d’attaque au PSG, Neymar. Selon le natif de Bondy, l’ex-Barcelonais reste LA grande star de l’équipe. « Quand je suis arrivé à Paris, il n’y avait pas de débat. C’était lui la superstar, que j’étais venu un peu épauler, aider. Il se blesse, rate sa Coupe du monde et moi je la gagne. Et là, commencent à sortir des histoires sur notre prétendue rivalité, sur ma volonté de prendre sa place. J’ai été bouleversé d’entendre tout ça », a tout d’abord fait savoir l’attaquant du PSG.
Puis il a évoqué la situation à son retour de Russie. « La première chose que j’ai faite c’est d’aller attraper Ney” pour lui dire : ‘Tu as peut-être raté ta Coupe du monde. Et tant mieux pour nous, a-t-il raconté. Mais, ici, t’inquiète pas, je ne marcherai pas sur tes plates-bandes. Je vais « jouer » le Ballon d’Or France Foot cette année car tu n’es pas dans la course, mais je t’assure que je ne veux pas prendre ta place, tu peux la garder. Je suis toujours là pour t’aider.' »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.