Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

MEURTRE A JAXAAY: «Kheul», un repris de justice, sauvagement tué au tesson de bouteille et abandonné dans un bâtiment inachevé

0

Il y a eu une découverte macabre, hier matin, dans un bâtiment en construction derrière le magasin «Auchan» de l’unité 1 des Parcelles Assainies de Keur Massar, précisément au quartier Alioune Ndiaye de Jaxaay. Khaly Guèye, alias «Kheul», né en 1983, a été retrouvé mort et gisant dans son sang dans ledit bâtiment. Mais, au regard des indices concordants, le quidam a été mortellement poignardé à coups de tesson de bouteille au cours d’une altercation, puis abandonné dans le bâtiment en question.

Les habitants du quartier Alioune Ndiaye de la commune de Jaxaay ont eu le réveil brutal lorsqu’ils ont été alertés de la découverte du corps sans vie d’un jeune homme répondant au nom de Khaly Guèye, alias «Kheul». Ce dernier a été retrouvé mort dans un bâtiment en construction dans la localité.
C’est au petit matin d’hier, vers 8 h, que des passants ont vu le corps inerte du surnommé Kheul, gisant dans une mare de sang dans le bâtiment. Pris de peur, ils ont aussitôt ameuté par des cris de détresse les voisins, qui sont sortis en masse de leurs maisons respectives et ont afflué sur les lieux du drame. Ils ont ensuite alerté les flics du commissariat de Jaxaay, qui ont débarqué sur place pour procéder aux constatations d’usage de la tragédie. Mais, soupçonnant un meurtre, ils dégagent la foule et téléphonent à leurs collègues de la Division de la police technique et scientifique (Dpts), qui débarquent à leur tour et délimitent le périmètre de la scène de crime par un cordon de sécurité. Ils effectuent des prélèvements d’indices et autres traces sur la scène de crime, histoire de tenter de reconstituer les différents éléments du puzzle et identifier par ricochet le ou les auteurs de la boucherie.

«Kheul» poignardé à la gorge et à la poitrine, la piste d’un règlement de comptes entre ivrognes privilégiée

La victime a été trouvée dans un effroyable état dans le bâtiment inachevé. Il était allongé sur le ventre et était vêtu d’un pantalon et d’un T-shirt. Elle présentait des blessures sanguinolentes sur le corps, notamment au niveau de la gorge et de la poitrine. Des tessons de bouteille ont été trouvés à même le sol tout autour du défunt. Sans compter des traces de lutte sur les lieux ; ce qui laisse croire à la thèse de la bagarre aux relents de règlement de comptes entre hommes, qui a tourné au meurtre. Le défunt se serait en effet disputé avec son bourreau au cours d’une virée nocturne bien arrosée en alcool dans un bar, avant de quitter les lieux pour aller solder leurs comptes au tesson de bouteille dans le bâtiment inachevé. Atteint à la gorge et à la poitrine, il s’est écroulé brusquement au sol et a dû se vider de son sang sans assistance, avant de rendre l’âme.

Le défunt déféré à trois reprises pour chanvre indien ; son bourreau recherché

Le défunt est très connu des services de police. Il a été arrêté puis déféré au parquet à trois reprises par un commissariat pour des faits de chanvre indien. Il habitait la localité et était hyper accro à l’alcool. Son bourreau a pris la fuite. Il pourrait cependant être débusqué puis mis aux arrêts sous peu de temps. Les éléments de la Division de police technique et scientifique ont suffisamment glané d’empreintes sur les tessons de bouteille et autres indices sur la scène de crime.

Vieux Père NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.