Ultimate magazine theme for WordPress.

Mise en garde au Macky : Y’ en marre jette le pavé dans la marre du parrainage

e « forcing » du chef d l’Etat Macky Sall relatif à son projet de loi sur le parrainage a fait sortir les Y’en à marristes de leurs gonds. En conférence de presse, hier, par la voix de leur coordonnateur, Fadel Barro, les « Y’en à marristes » ont opposé leur véto à la modification de la Constitution. Pour ce faire, ils donnent rendez-vous à tous les citoyens sénégalais épris de justice devant les grilles de l’hémicycle le jour du vote de ce fameux projet de loi.

Les sénégalais qui connaissent bien le mouvement Y’en à marre qui a été de tous les grands combats citoyens durant le magistère du Président Wade, ne sont point surpris de les revoir faire face à Macky et à son régime. La tension ambiante suscitée par le système de parrainage imposé par le chef de l’Etat a fait monter les camarades de Fadel Barro au créneau pour mettre en garde contre toute tentative de forfaiture. Emmuré jusque là dans un silence assourdissant, les « Y’en à marristes » ont fait face à la presse, hier, pour dénoncer l’entêtement du chef de l’Etat, rapporte le journal l’As. « Après une campagne de fabrication et de distribution des cartes d’identité, chaotique, l’Etat du sénégal a entamé un processus de  modification du Code électoral de manière unilatérale » a accusé d’emblée le coordonnateur Fadel Barro, Or, fustige-t-il, « les Sénégalais n’ont pas fini de faire le point sur l’échec de la campagne d’inscription pour l’obtention des cartes d’identité et d’électeurs et voilà que le régime en place cherche à rajouter un point sur le contentieux électoral non encore vidé ».Pour Fadel Barro, c’est une régression démocratique de revenir à une modification du Code électoral sans accord de toutes les parties prenantes. Et d’ajouter : « Cette position de  « j’ai ma majorité, je déroule »,ne passera pas. L’Etat du Sénégal sera responsable si le pays est déstabilisé. Et Y’ en à marre engagera le combat avec toutes les forces vives de la nation, soutient Fadel Barro »,martèle le coordonnateur du mouvement.

Senegal7.com

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.