Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Mort de Hiba Thiam. Overdose : A la barre, Dame Amar nie les faits et retrace le film du drame

0

Dame Amar et ses sept co-prévenus comparaissent pour la deuxième fois aujourd’hui, au Tribunal Correctionnel de Dakar pour association de malfaiteurs, tentative d’extorsion, détention de drogue en vue de la consommation personnelle, entrave à l’action de la justice, non-assistance à personne en danger, violation du couvre-feu, entre autres délits. A la barre, le prévenu Dame Amar a commencé par nier tous les chefs d’accusation qui lui sont reprochés.

“Je n’ai invité personne là-bas”

Devant la barre, il a déclaré que les gens qui étaient dans son appartement sont venus de leur propre gré le jour de l’incident qui a coûté la vie à Hiba Thiam. “Je n’ai invité personne là-bas”, a-t-il précisé, confirment nos confrères de Dakaractu.

Il soutient qu’il avait loué l’appartement, sis aux Almadies, pour son amie Alia et que c’est lorsqu’il est sorti pour chercher de quoi manger qu’il a rencontré Djibril Ba devant la porte de l’immeuble.

Il rappelle aussi que ce jour-là, le prévenu Djibril Ba l’avait appelé pour lui demander un téléphone portable, raison pour laquelle il lui a dit de venir dans son appartement.

Dame Amar a également fait savoir que c’est vers 17h 30 minutes que la défunte Hiba Thiam l’a appelé pour lui dire qu’elle venait de quitter l’hôtel Radisson Blu et qu’elle avait bu 5 bouteilles de vin.

“Je leur avais notifié qu’il y avait un couvre-feu”

D’après Dame Amar, Hiba Thiam et Diadia Tall, conscients de la situation de couvre-feu, l’ont appelé pour lui dire qu’ils vont trouver un moyen de venir dans son appartement. « Mais je leur avais notifié qu’il y avait un couvre-feu ».

Il soutient qu’il n’a pas consommé de cocaïne et n’a pas vu de cocaïne dans l’appartement, avant de souligner qu’à leur arrivée dans les lieux, ils m’ont fait savoir qu’il y avait un policier qui les avait aidés à venir.

Pour rappel, les faits pour lesquels Dame Amar et Cie sont traduits en justice se sont produits dans la nuit du 3 au 4 avril 2020, alors que le Sénégal était en plein couvre-feu à cause de la pandémie du coronavirus. Dame Amar et ses amis avaient ainsi organisé une soirée qui avait finalement viré au drame.

Le corps sans vie de Hiba Thiam avait été découvert dans une chambre de la résidence que la bande d’amis avait louée pour la fête. Les résultats de l’autopsie attestent qu’elle est morte d’overdose. Pis, d’après les éléments de l’enquête, personne n’avait essayé de l’assister et de la cocaïne avait été retrouvée sur les lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.