Mort de Marième : Ce que l’autopsie révèle

On en sait un plus sur les circonstances de la mort de la femme de 60 ans à Tivaouane Peulh. Selon le quotidien Libération, Marième War, c’est son nom, a été violée à plusieurs reprises avant d’être assassinée froidement.

- Advertisement -

La défunte, originaire de Médina Gounass, vivait seule et, est décédée suite à une asphyxie mécanique par strangulation.

Il ressort des premiers constats faits sur la scène du crime que Marième War avait les mains attachées dans le dos et les jambes écartées. De plus, toujours à en croire le quotidien, son pagne avait été défait par ses présumés bourreaux.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.