Mort de Zakaria Diedhiou à Ziguinchor : Baye Zale, l’un des Lyncheurs, Arrêté Après sa Cavale

Zakaria Diédhiou, un jeune apprenti-maçon, la trentaine, est mort dans des conditions troubles le samedi 17 février dernier, le jeune homme revenant de Toubacouta avec du bois mort à bord de sa moto tricycle a été interpellé par des agents des Eaux et forêts à l’entrée de la ville.
Fin de cavale pour S. Aw alias Baye Zale. Selon Libération, il s’agit d’un des présumés meurtriers de Zakaria Diédhiou. Activement recherché par les éléments de la Brigade de recherches du commissariat urbain de Ziguinchor, le suspect a été repéré suite à un signalement dans le quartier de Kadior, situé dans la périphérie de Ziguinchor.

Soumis à un interrogatoire serré par les hommes du commissaire de police Malick Dieng, Baye Zale a fini par tout avouer : « Je reconnais avoir fait partie du gang qui a battu à mort Zakaria Diédhiou. »

Il s’est empressé toutefois d’ajouter : « C’est l’agent des eaux et forêts de Ziguinchor, qui était en faction dans la zone, qui nous a induit à l’erreur. C’est elle qui nous a dit que Zakaria Diédhiou était un voleur, et que ce dernier lui aurait volé 300 000 F CFA. Elle s’est mise à crier avant de nous demander de poursuivre Zakaria Diédhiou. »

L’agent en question, A. Tall a nié cette version des faits, affirmant « avoir agi dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite de bois en Casamance ».

Déférée en compagnie de Baye Zale, elle a obtenu une liberté provisoire. Le suspect, lui, est écroué pour mise en danger de la vie d’autrui, coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, poursuit le journal.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.