Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Mously Diakhate : “Dofouniou bay worr sunu nawlé si X, » il devais démissionner

0

Mously Diakhaté balaie d’un revers de main les accusations des opposants qui ont boycotté la plénière relative à la ratification de la liste des membres de la Commission ad hoc.

La député de la majorité dit ne pas trahir leur pair pour valider une plainte visant X. A l’en croire, la plainte vise bien Ousmane Sonko.

Le député Ousmane Sonko aurait dû démissionner lors de sa déclaration d’hier jeudi, a déclaré vendredi, Mously Diakhaté. La Parlementaire a fustigé, lors de la levée de l’immunité parlementaire, la posture de son collègue leader de Pastef/Les Patriotes consistant à jeter l’opprobre sur les institutions du pays.

C’est une Mously Diakhaté très remontée contre le principal opposant au régime de Macky Sall. Ousmane Sonko dont l’immunité parlementaire a été levée aujourd’hui. “On s’attendait à ce qu’il démissionne lors de sa déclaration d’hier (jeudi). C’est ce qu’il aurait dû faire. Il doit du respect aux institutions du pays s’il veut briguer les suffrages des Sénégalais. L’Assemblée n’est pas bonne, les magistrats ne sont pas bons, Macky Sall n’est pas bon, les députés sont des vauriens, les gendarmes n’ont pas le droit de faire quelques chose, la police est en train de torturer etc. Quelqu’un qui aspire à devenir président ne doit pas avoir une telle posture“, a regretté la parlementaire, membre de la majorité.

Convocation

Très en verve, Mme Diakhaté a invité Ousmane Sonko à déférer à la convocation de la gendarmerie. Histoire de prouver aux “Sénégalais qu’il n’est pour rien dans ce dont il est accusé“.

Plainte de Adji Sarr

La député est convaincue qu’il s’agit là d’un différend entre deux Sénégalais. “C’est une Sénégalaise qui a porté plainte contre un compatriote sénégalais. Ousmane Sonko n’est pas plus fort que Bill Clinton. Quid du récent cas de DSK ? Quand on offense ses proches, on se doit d’être humble. Soit il défère à la convocation, soit il demande pardon. Mais que cela soit clair : ce n’est pas un différend entre l’Etat et Ousmane Sonko. Mais plutôt une affaire entre Adji Sarr et Ousmane  Sonko“, a-t-elle notamment déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.