Nommé ministre de la Justice : Ousmane Diagne, victime dans l’affaire Sweet Beauty

Ousmane Diagne figure sur la liste des 25 ministres appelés à travailler avec le Premier ministre, Ousmane Sonko. Et pourtant, le désormais nouveau Ministre de la Justice et Garde des Sceaux a été l’une des victimes du dossier « Sweet beauté » qui avait opposé le leader du Pastef à Adji Sarr.

Ousmane Diagne qui occupait le poste de Procureur général avait été remplacé, il y a environ un an, à son poste par Ibrahima Bakhoum.

Le journal L’Enquête informait que cette décision avait été prise après qu’il a saisi la Dic pour instruire le dossier de l’ancien procureur de Dakar, Serigne Bassirou Guèye et celui Me Gaby Sow et Diouf dans l’affaire Sweet Beauty.

Ainsi, il avait tout simplement été relevé de ses fonctions, lors du Conseil supérieur de la magistrature tenu hier lundi.Il a donné suite à la plainte du leader de Pastef contre Me Sow transmettant le dossier à la DIC en donnant comme mission l’audition du plaignant sur procès-verbal.

Aujourd’hui, l’ancien Procureur a été nommé ministre de la Justice et Garde des Sceaux en raison surtout de sa probité morale et intellectuelle et son courage pour faire triompher la vérité dans l’affaire Sweet Beauty.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.