Nord Du Burkina: Au Moins 50 Civils Tués Dans Une Attaque

des civils tués dans le Nord du Burkina Faso
Au moins 50 civils sont morts dans une attaque de jihadistes présumés contre le village de Seytenga, dans le nord du Burkina Faso, dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué lundi le porte-parole du gouvernement Lionel Bilgo.

« Jusque là, 50 corps ont été retrouvés par l’armée », a indiqué M. Bilgo lors d’une conférence de presse, expliquant que les recherches se poursuivaient et que le bilan pourrait être « plus lourd ».
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.