Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

«Notre gouvernement a failli…»

0

L’assertion est du Dr Cheikh Tidiane Dièye qui jette ainsi un pavé dans la mare du gouvernement qui, au sujet de la riposte contre cette troisième vague du Coronavirus, brille par sa timide réaction

Alors que le débat sur l’absence de mesures restrictives pour freiner la propagation apide du variant Delta du Coronavirus fait rage, Cheikh Tidiane Dièye croit dur comme fer que le Chef de l’Etat n’a plus de légitimité pour diriger la lutte contre cette troisième vague. le leader de la plateforme “avenir Sénégal Bi nu Beugg” estime que c’est Macky Sall lui-même qui a démobilisé le peuple

«Notre gouvernement a failli». L’assertion est du Dr Cheikh Tidiane Dièye qui jette ainsi un pavé dans la mare du gouvernement qui, au sujet de la riposte contre cette troisième vague du Coronavirus, brille par sa timide réaction.

“Si l’autorité morale du Président Macky Sall est inhérente à sa position institutionnelle, ses actes et pratiques ont cependant contribué à dilapider cette autorité. Voilà pourquoi il est disqualifié pour conduire la guerre contre la troisième vague du Coronavirus. Son message ne passe pas. Il a perdu toute légitimité pour diriger cette lutte”, soutient mordicus le leader de la plateforme Avenir Sénégal Bi Nu Beug dans un post sur sa page Facebook où il clame : “Nous sommes seuls face à nous-mêmes !Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes.”D’ailleurs, en mars dernier, constate Dr Cheikh Tidiane Dièye pour s’en désoler, au moment où nul ne s’y attendait, lui (ndlr, Macky Sall) et ses hommes ont provoqué les terribles événements que nous avons vécus. S’il n’y avait pas eu leur complot sordide et irresponsable, nous serions tous restés concentrés sur la lutte contre le virus, croit savoir l’opposant.

“Non content d’avoir fait cela, il s’est ensuite lancé dans une campagne électorale déguisée, pompeusement appelée « tournées économiques », ayant drainé des milliers de personnes transportées à des centaines de kilomètres de leur domicile pour l’accueillir”, s’en prend-il au Chef de l’Etat qui, dit-il, a fini avec ses tournées par démobiliser le peuple. Il lui sera impossible de le remobiliser, poursuit Cheikh Tidiane Dièye. “Pendant qu’il tente de convaincre les citoyens de passer la fête là où ils sont, dans son propre camp, des responsables politiques offrent des bus gratuits pour convoyer les jeunes aux quatre coins du pays. Chacun d’entre nous peut et doit assumer une part de responsabilité. Mais il n’y a aucun doute, il est le responsable. Car tous les autres, à un moment ou un autre, ont été forcés de réagir à sa méconduite : les uns pour résister légitimement à sa charge et refuser de se laisser détruire ; les autres pour répondre à sa surenchère politique”, assène le leader de la plateforme Avenir Sénégal Bi Nu Beug qui trouve que face à la gravité de l’heure, l’éthique nous commande de taire les divergences pour sauver ce qui peut encore l’être.

Fort de ce constat, l’opposant prône le respect des gestes barrières et d’éviter les rassemblements.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.