Nouveau Développement dans l’Affaire de la Saisie des 3 Tonnes de Cocaïne

Le juge du premier cabinet du tribunal de Dakar a été nommé pour mener l’enquête sur la saisie d’un bateau transportant près de 3 tonnes de cocaïne, intercepté à 150 kilomètres au large de Dakar.

Cette opération, menée par la Marine nationale sénégalaise, a conduit à l’arrestation de dix personnes, dont un Sénégalais, à bord du navire “Ville d’Abidjan”. Ces individus seront présentés lundi prochain, le 11 décembre, au Doyen des juges, en attendant la disponibilité d’interprètes en anglais et en portugais.

Le procureur, dans ses déclarations à L’Observateur, a indiqué que les accusations portées dans son réquisitoire introductif comprennent l’association de malfaiteurs, la détention dans le but de trafic international de drogue par secteur maritime au sein d’un groupe criminel organisé, le blanchiment de capitaux, l’aide ou l’assistance dans une entreprise de trafic international, ainsi que le faux et l’usage de faux. Un mandat de dépôt a été requis contre tous les suspects, incluant un Sénégalais, un Porto-capverdien, un Anglo-colombien, deux Bissau-guinéens et cinq Nigérians.

Le navire intercepté, nommé “Ville d’Abidjan”, transportait exactement 2,975 tonnes de cocaïne, selon un haut responsable militaire sénégalais s’exprimant sous couvert d’anonymat. Le navire a été arraisonné entre dimanche et lundi derniers et a été escorté jusqu’à une base navale de Dakar, où il est arrivé mardi pour procéder à l’identification et au décompte de la drogue saisie.

D’après les informations recueillies, le “Ville d’Abidjan”, qui avait chargé la drogue en Amérique du Sud et venait de Sao Tomé, a été intercepté au niveau de Kafountine et se dirigeait vers la Gambie. La cocaïne était dissimulée dans plusieurs sacs de 30 kg.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.