« On n’est pas « Noir » ou « Blanc », on le devient par le regard des autres » déclare Lilian Thuram

Très engagé dans la lutte contre le racisme, l’ex-international français Lilian Thuram a récemment publié un essai dont le titre La pensée blanche interpelle les uns et les autres en cette période où l’on observe une montée des mouvements racialistes.

Presqu’un an après avoir réfuté les propos que lui prêtait un journal italien en 2019 sur « le sentiment de supériorité des Blancs », l’ancien arrière droit des bleus et président de la Fondation qui porte son nom sensibilise à travres son nouvel essai.

Au terme de cette exploration riche et documentée, Lilian Thuram a lancé un appel à l’abolition des catégories raciales, pour une société plus solidaire.

Parler de « Pensée blanche », n’est-ce pas ethniciser le combat antiraciste, en le plaçant sur le registre de la confrontation raciale, Blancs contre Noirs – soit l’exact contraire de l’antiracisme classique, qui en appelle à voir la personne derrière la couleur de peau?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici