Ultimate magazine theme for WordPress.

Ouverture du procès de Lamine Diack à Paris

L’ancien patron de l’IAAF doit répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Il risque dix ans de prison et une forte amendeL’ancien patron de l’IAAF doit répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Il risque dix ans de prison et une forte amende.
De nombreux versements suspects

Âgé de 86 ans, Lamine Diack risque jusqu’à dix ans de prison et une lourde amende. En effet, il doit répondre des délits de corruption active et passive, abus de confiance et blanchiment en bande organisée. Depuis son arrestation, les affaires se sont multipliées : la Russie a été accusée de dopage institutionnel, tandis qu’il est reproché à Lamine Diack d’avoir monnayé son influence dans les processus d’attribution des Jeux olympiques de Rio 2016 (virements suspects de 2 millions de dollars) et Tokyo 2020 (virements suspects 1,8 millions d’euros) , ainsi que des Mondiaux d’athlétisme 2015 à Pékin ou encore Doha (3,5 millions de dollars de versements suspects), qui a obtenu les Mondiaux 2019 après un échec pour 2017. Des soupçons qu’il réfute. En outre, Lamine Diack a aussi concédé qu’il avait obtenu 1,5 million d’euros de la Russie pour faire campagne en 2012 à la présidentielle sénégalaise contre le sortant Abdoulaye Wade. Le procès de Lamine Diack, qui débute aujourd’hui, se poursuivra jusqu’au 23 janvier prochain.

Visite d’Ahmad Ahmad au Cameroun

Le président de la CAF doit arriver aujourd’hui au pays des Lions Indomptables, pour discuter avec les responsables locaux en charge de l’organisation des prochaines compétitions, à savoir le ChAN (qui doit avoir lieu cette année) et la CAN (qui aura lieu l’an prochain). Une visite officielle qui durera trois jours.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open