Pakour: Guy Marius Sagna et les populations attaqués avec des pistolets et fusils par la gendarmerie

L’activiste Guy Marius Sagna était ce samedi à Pakour   pour assister les populations de cette localité dont une grande partie de leur terre a été attribuée illégalement à un seul homme. Les populations de Pakour et les membres du FRAPP ont été chargés à 400m des 1000 ha de terres objet du litige.

Sur sa page Facebook, le célèbre activiste dira qu’”une trentaine de gendarmes avec 04 voitures, des fusils et des pistolets ont foncé sur eux après  leur avoir lancé des grenades lacrymogènes”.

Il  précise que ” la délégation du FRAPP a refusé de se laisser arrêter pour résister à la spoliation foncière dont sont victimes les populations de Pakour mais également résister aux multiples et diverses interdictions fantaisistes de leurs manifestations…” .

Toutefois, GMS et le mouvement FRAPP, prennent “l’opinion publique à témoin devant ce qui apparaît clairement comme une chasse aux membres du FRAPP qui sont violentés partout au Sénégal par les nervis du président Macky Sall ou par sa police ou sa gendarmerie”.

Ne se limitant pas là, Guy Marius Sagna  tient pour principal coupable de tout ce qui leur arrivera le Président Macky Sall.  “Tout ce qui nous arrivera dans cette chasse aux membres du FRAPP que le président Macky Sall cherche à réduire au silence vainement sera de sa responsabilité”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici