Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Pape Cambaye Dieng détourne les 30 millions, confiés à son épouse Diany Tiréra

0

Traînés à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar ce mardi, par la dame, Bintou Doucouré, Pape Cambaye Dieng et sa femme Diany Tiréra ont écopé d’une peine d’emprisonnement de trois mois avec sursis. Ils ont été reconnus coupables des faits d’abus de confiance et de recel. C’est le sieur Dieng qui avait dissipé les 30 millions que la partie civile avait confié à son épouse.
Les faits qui ont valu à Pape Cambaye Dieng et, à son épouse, Diany Tiréra une comparution devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, remontent en 2015. Après avoir reçu la somme de 30 millions de francs à titre de dépôt, des mains de la dame, Bintou Doucouré (belle sœur de son ex-mari), Diany Tiréra l’avait prêtée à son époux. Quelques temps après, la plaignante réclame son argent.

Sur ce, le sieur Dieng prend l’engagement de la désintéresser. Ainsi, il la rembourse jusqu’à hauteur de 20 millions. N’ayant pas réussi à recevoir le reliquat des 10 millions, Bintou Doucouré saisit Dame justice.

« Bintou Doucouré voulait acheter une maison avec les 30 millions. Mais, c’est sur son autorisation que j’avais prêté l’argent à mon mari « , s’est justifiée Diany Tiréra, 43 ans qui a comparu à la barre avec son bébé de 4 mois.

» J’avais investi l’argent dans la vente de portables. Une partie m’avait aussi, permis de prendre en charge les frais médicaux de mon défunt oncle qui souffrait de la maladie du cancer », s’est targué Pape Cambaye Dieng, né en 1970, opérateur économique de son état.

Le conseil de la partie civile a réclamé le remboursement des 10 millions. » Les faits sont constants. Depuis Août 2016, les prévenus n’ont pas respecté leur engagement. Je vous demande de requalifier le délit de recel, reproché à Pape Cambaye Dieng, en complicité d’abus de confiance. Parce que, ce dernier a participé à la dissipation de l’argent. Et, il n’a jamais reçu une autorisation de ma cliente au moment où, son épouse lui remettait les 30 millions « , a plaidé la robe noire.

Dans son réquisitoire, le parquet a requis six mois d’emprisonnement ferme contre Pape Cambaye Dieng pour recel. Et, trois mois ferme contre sa femme, Diany Tiréra pour abus de confiance.

Mes Abdoul Daff et Cie ont de leur côté, estimé que l’infraction de recel n’est établi à l’endroit de Pape Cambaye Dieng. Du moment que, disent-ils, il avait reçu les 30 millions en toute bonne foi. » Le détournement reproché à la dame Diany Tiréra est le fait d’un tiers. Aujourd’hui, si vous condamnez ce couple et son enfant qui est en train de subir les contrecoups de la détention, ce sera le chaos. Je sollicite votre clémence », a demandé Me Bamba Cissé.

Rendant sa décision, le juge a infligé une peine d’avertissement de trois mois de prison, assortis du sursis aux prévenus. Ils doivent aussi rembourser à la partie civile ses 10 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.