Pape Diouf : « Benno Bokk Yakaar doit disparaître… »

Un vent de rébellion souffle au sein de la majorité présidentielle. L’alerte a été lancée par la sous coalition groupe des hors coalisés/liberté Et responsabilité, membre de la Coalition Benno Bokk Yaakaar (GHC/LER-BBY).

Face à la presse, Pape Diouf et Cie ont réclamé la dissolution de BBY. « Bby doit disparaître pour être remplacée par une autre coalition », a martelé Pape Diouf, leader du Mouvement pour la Défense e la République (MDR) repris par Vox Populi.

Il fustige l’absence de réunion régulière à BBY. Selon l’ancien ministre et ex Rewmiste, il est noté une certaine léthargie de la plupart de ses instances, induisant de fait, une réelle démobilisation des responsables, des militants et sympathisants.

« Nous pensons que cette importante et urgente mutation pourrait même aboutir à un changement du nom BBY et une nouvelle profession de foi. Cette décision permettrait la création d’une nouvelle et vraie coalition politique à la place d’une simple coalition électorale, avec une nouvelle dynamique et une nouvelle offre programmatique aux sénégalais », dit-il.

Le GHC/LER recommande fortement la mise en place d’une instance dirigeante, totalement inclusive avec des rencontres périodiques plus régulières.

« De même, le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) dont la composition et le fonctionnement ont toujours suscité de légitimes récriminations, devrait améliorer sa gouvernance inclusive en élargissant sa composition », juge cette sous-coalition.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.