Pendant Son Enterrement, Elle Frappe Sur Le Cercueil Pour Signifier Qu’elle Est Toujours En Vie

Elle frappe son cercueil pour sortir
Fin avril, lors de son propre enterrement, dans une église du nord du Pérou, une femme de 36 ans s’est réveillée dans son cercueil et a frappé à la paroi pour en sortir. 

Rosa Isabel Cespede Callaca était allongée dans son cercueil fermé le 26 avril dernier. Ses proches présents autour du cercueil ont entendu un bruit en provenance de ce dernier. En effet, la défunte frappait contre la paroi, essayant de signifier qu’elle était encore en vie.

Dans le doute, le gardien du cimetière a ouvert le cercueil pour vérifier l’intérieur. “Elle a ouvert les yeux et transpirait. Je me suis précipité dans mon bureau pour appeler la police”, a-t-il déclaré au Daily Mail.

Sans traîner, la femme a été conduite à l’hôpital. Revenue d’entre les morts, son état semblait s’améliorer mais, seulement quelques heures après, elle a été à nouveau déclarée morte.

Une erreur médicale
Rosa s’était retrouvée une première fois à l’hôpital après un grave accident de la route dans lequel son beau-frère et ses neveux sont décédés. Quelque temps plus tard, elle a été déclarée morte avant d’être débranchée.

“Nous voulons savoir pourquoi ma nièce a réagi quand nous nous apprêtions à l’enterrer. Nous avons les vidéos dans lesquelles elle pousse son cercueil”, a déclaré sa tante.

L’erreur serait venue du corps médical qui aurait confondu un coma profond avec le décès. Une enquête a été ouverte.
vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.