Ultimate magazine theme for WordPress.

Pirogue de migrants ayant échoué au cap-vert: Un des 66 rescapés affirment qu’ils étaient 150 à bord

Une pirogue transportant des migrants sénégalais et gambiens a pris en feu dimanche 15 novembre 2020, au niveau de l’île de Sal (Cap-Vert). Ces derniers tentaient de rallier l’Espagne. Ils ont d’ailleurs bénéficié de toute l’assistance de la communauté sénégalaise sur place, réunie autour du docteur Médoune Ndiaye.

Mardi dernier, les Sénégalais se sont mobilisés autour du docteur Médoune Ndiaye, président de l’association des compatriotes vivant dans l’île de Sal (Cap-Vert), pour assister les candidats à l’émigration qui prévoyaient de rallier l’Espagne. Des habits propres ainsi que de la nourriture leur ont été fournis avant qu’ils ne soient convoyés à Santa Maria, dans la même île, à bord d’un bus scolaire mobilisé à cet effet.

Selon le journal Libération qui a pu échanger par téléphone avec le docteur Médoune Ndiaye et certains rescapés, l’un deux à confié: « Nous avons quitté Mbour le dimanche 1er novembre. On était environ 150. L’accident a eu lieu jeudi, vers 17 heures, alors que nous étions entre le Maroc et Nouadhibou. Le moteur de la pirogue a pris feu et un incendie s’est déclaré à l’arrière. Nous étions très fatigués. En apercevant la terre ferme dimanche, ceux qui savent nager ont plongé pour aller chercher des secours. Quand les gens nous ont vu, ils nous fuyaient. Mais de leurs domiciles, ils ont néanmoins appelé la sécurité civile qui a secouru. A l’arrivée, nous étions 66 dont un Gambien. C’est douloureux et terrible ».

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.