Polémique Sur Les Rémunérations Au Centre De Santé De Grand-dakar: Le Comité De Gestion Répond à Guy Marius Sagna Et…s'enfonce

Polémique sur les rémunérations au Centre de Santé de Grand-Dakar: le comité de gestion répond à Guy Marius Sagna et…s’enfonce
« Savez-vous qu’à moins de 6 km du palais présidentiel, qu’à moins de 3km du ministère de la Santé et de l’action sociale, il y a des gens auxquels il a été confié la santé – c’est à dire la vie – de Sénégalais qui gagnent 30.000 FCFA, 60.000 FCFA par mois? »  Cette alerte de l’activiste Guy Marius Sagna a soulevé l’ire du comité de gestion du Centre de santé  de Grand Dakar qui a été cité dans cette affaire. Mais Hamadou Lamine Diallo, président dudit comité qui a voulu se défendre face à la presse, s’est davantage enfoncé.  

Au lieu de 30.000F il affirme que le salaire minimum est de 35000 Fcfa. Alors  que M. Sagna notait qu’il  s’agit d’infirmiers, sage-femme qui sont depuis plus de 10 ans au niveau de la structure, M. Diallo parle d’un décret présidentiel de 2008 suivi d’une lettre ministérielle qui établit la gestion et le fonctionnement  des structures de santé. « Ces textes disent qu’il faut payer les agents des communes à hauteur de 2O% et les agents de santé communautaires (ASC) à hauteur des 25% des recettes. Les 5% sont destinés à la gestion, 40% pour les médicaments », a-t-il indiqué sans préciser le montant des recettes  mensuelles.

Le sieur Diallo n’a pas non plus apporté de réponse sur « ces travailleurs exploités  qui sont parfois obligés d’acheter leur propre tensiomètre par exemple, s’occupent des malades dans des cabines sans prise, sans drap de lit payées à 5.000 FCFA par jour ».
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.