Pour Des élections Apaisées Et Transparentes : La Plateforme Des Femmes Pour La Paix En Casamance Sonne L'alerte

Single Post
La Plateforme des Femmes pour la Paix
Connues pour leur éternel combat en faveur de la paix et la cohésion sociale, les femmes membres de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance investissent encore le terrain pour engager leurs paires à œuvrer pour la paix sociale. Ce, pour une tenue des élections législatives dans la paix. 

Le climat étant tendu en cette période de pré-campagne des législatives; à Ziguinchor particulièrement avec la mort de deux jeunes et l’arrestation de plus de 30 autres, ces femmes ont lancé le projet  » Promouvoir des élections pacifique et inclusives à Ziguinchor ». À travers la voix de leur président Madame Thiam Ndeye Marie, ces femmes regrettent et déplorent ces événements tragiques. Elles appellent les acteurs politiques à se retrouver autour d’une table pour mettre fin à ces séries de violences et aller vers la paix sociale.
Selon Madame Thiam,  » Ce projet est confié au organisations de la société civile, dont la plateforme des femmes pour la paix en Casamance. L’accent va être mis sur la sensibilisation, le plaidoyer auprès de acteurs, mais aussi de renforcement de capacités des populations pour des élections apaisées en Casamance et partout au Sénégal ». 

Pour ce faire, elles comptent s’appuyer sur le travail déjà effectué lors des élections territoriales pour toucher le maximum de personnes, mais sous une nouvelle forme d’autant plus que le contexte n’est pas le même, constate Ndeye Marie Thiam. Elle précise que c’est une action qui les tient à cœur, dans la mesure où « la situation actuelle fait peur à tout le monde ». Les risques de violences sont réels, confie-t-elle, et il faut travailler à apaiser le climat social.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.