Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Pour venger sa nièce, I. Diaw assène deux coups de marteau à la nuque et au front à …

0

Faire justice soi-même peut coûter cher. Le vieux Ibrahima Diaw ne dira pas le contraire.

Pour venger sa nièce, il a administré deux coups de marteau à Arame Tamba, âgée de 21 ans. Des faits qui lui ont valu un séjour carcéral.

D’après la plaignante à la barre du tribunal d’Instance de Dakar, elle a eu une prise de becs avec la nièce du prévenu qui a décidé de lui tendre un guet-apens au moment où elle accompagnait une amie.

Ruant sur elle, l’abreuvant d’injures, il lui a asséné deux coups de marteau à la nuque et au front, rapporte Rewmi Quotidien.

Le prévenu a adopté le système de défense de la dénégation depuis l’enquête préliminaire.

« Je n’ai pas touché à un seul de ses cheveux. C’est elle qui m’a insulté de mère », a dit le quinquagénaire à qui le juge a dû montrer la vidéo de l’agression pour qu’il reconnaisse avoir eu un accrochage avec sa victime.

« Mais, je ne lui ai pas administré de coups de marteau », jure-t-il.

De l’avis du conseil de la partie civile, le prévenu est un homme extrêmement dangereux.

« Il a été déjà attrait ici pour les mêmes faits. C’est un patriarche qui ment. Il sème la zizanie dans le quartier », a martelé Me Abdoul Daff qui a réclamé le franc symbolique.

La représentante du Ministère public qui a estimé les faits suffisamment constants, s’est rapportée à la sagesse du tribunal.

La défense a sollicité une application bienveillante de la loi. Pour Me Mamadou Guèye, son client, qui vivait aux États-Unis, subit toute sorte d’injustice, depuis son retour.

Cependant, le prévenu devra prendre son mal en patience. Il connaîtra son sort le 13 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.