Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Premier League : Liverpool remercie Mohamed Salah contre Wolverhampton

0

En ouverture de la 18e journée de Premier League, le leader Liverpool se rendait à Wolverhampton pour y défier les Wolves au Molineux Stadium. Grâce notamment à Mohamed Salah, les Reds ont enregistré une quinzième victoire de rang (2-0) et sont assurés de fêter Noël en tête.

Un objectif très simple : ne pas sombrer pour conserver son invincibilité. Seule équipe toujours invaincue en Premier League, Liverpool voulait à tout prix enchaîner ce vendredi soir face à Wolverhampton, en ouverture de la 18e journée du championnat d’Angleterre, pour rester à zéro défaite mais également conforter sa place de leader (45 points avant la rencontre, soit un de plus que Manchester City). De leur côté, les Wolves, septièmes au coup d’envoi (25 unités), voulaient poursuivre leur série de trois victoires consécutives, avec un dernier succès face à Bournemouth (2-0) le week-end dernier, alors que les Reds avaient battu Manchester United (3-1). Pour aller chercher une nouvelle victoire, Jürgen Klopp optait pour un 4-3-3 avec Milner et Henderson titulaires par rapport au onze de départ face à MU. En face, Nuno Espirito Santo alignait un 3-4-1-2. Saïss et Adama Traoré étaient alignés d’entrée.

Comme attendu, les Reds prenaient le contrôle de cette rencontre et Firmino voyait sa tentative être rapidement repoussée (3e), mais Traoré répondait suite à une mauvaise passe de Fabinho (4e). Les hommes de Jürgen Klopp cherchaient à faire la différence sur une pelouse détrempée mais van Dijk était lui aussi contré sur un corner (13e). Finalement, les Wolves se procuraient les meilleures opportunités. Après la frappe dans le petit filet de Traoré, Alisson devait stopper une tentative de Saïss dans la surface (14e). Mais voilà, Liverpool pouvait compter sur un certain Salah pour faire la différence. Servi par Mané après un coup-franc joué rapidement, Mané trouvait Fabinho qui centrait en retrait vers l’international égyptien. Ce dernier réalisait un extérieur du pied pour tromper la vigilance de Patricio (18e, 0-1). Dès lors, les leaders du championnat faisaient tourner, avec 70% de possession par moment, mais ne créaient plus le danger. Seul Jonny tentait de surprendre Alisson ensuite avant la pause (38e).

Mohamed Salah, de buteur à passeur

Au retour des vestiaires, les Reds continuaient leur travail, avec une circulation de balle dans le camp adverse. Auteur de son onzième but de la saison en Premier League avant la pause, Salah tentait encore sa chance et voyait sa frappe fuir le cadre (48e). Très en vue, le joueur de 26 ans était ensuite tout proche de reprendre une frappe déviée de Keita (52e). Alors qu’ils géraient cette partie, les hommes de Jürgen Klopp devaient terminer le match sans Keita, blessé et remplacé par Lallana (58e). De son côté, Nuno Espirito Santo modifiait ses plans en réalisant deux changements, Gibbs-White et Cavaleiro entrant en jeu, Moutinho et Traoré laissant leur place (63e). Mais les affaires ne s’arrangeaient pas pour les Wolves, toujours dominés mais qui pouvait compter sur un Patricio, décisif sur une frappe de Lallana (67e). Liverpool insistait cependant et faisait le break à une vingtaine de minutes du terme de la rencontre.

Les locaux repoussaient mal un corner et le ballon revenait sur Salah. L’international égyptien endossait le costume de passeur pour van Dijk, qui trouvait le chemin des filets d’une volée (68e, 0-2), son premier but en championnat sous le maillot de Liverpool. De l’autre côté du terrain, Alisson, peu inquiété dans cette soirée, restait vigilant et captait au sol une tentative de Saïss (72e). Chaque entraîneur apportait alors du sang neuf, Firmino et Mané laissant leur place à Wijnaldum (76e) et Clyne (87e), tandis que Vinagre prenait celle de Castro (81e) chez les Wolves. Finalement, le score ne bougeait plus malgré deux nouvelles occasions de Salah (84e, 90e+1), stoppé par Patricio à chaque fois, ou une frappe de Gibbs-White dans le petit filet pour Wolverhampton (89e). Auteur de sa quinzième victoire de la saison en Premier League, Liverpool confortait sa place de leader et prenait quatre points d’avance sur Manchester City, qui affronte Crystal Palace demain (16h). Suffisant pour passer Noël tout en haut du classement, Wolverhampton restant de son côté septième.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.