Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Présidentielle 2019 : Ndéla Madior Diouf lâche finalement Macky pour Madické…

0

Ndéla Madior Diouf, leader du parti Réconciliation nationale pour l’Unité africaine(Rnua), vient de surprendre son monde. Contre toute attente, elle a officiellement déclaré sa décision de soutenir le candidat dissident du Parti démocratique sénégalais(PDS), Me Madické Niang.

Elle l’a fait savoir, dimanche, au cours d’une conférence de presse. La présidente du Réseaux des Radios « Saphir» dit avoir discuté avec plusieurs candidats à l’élection présidentielle à l’image d’Abdoul Mbaye de l’Act, d’Idrissa Seck de Rewmi et Macky Sall (par le biais de son Minsitre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye).

Revenant sur le retrait de sa candidature, Ndèla Madior Diouf, d’arguer ceci:

«J’ai retiré ma candidature en pleine course. Je l’ai fait sans complexe. C’est une décision mûrement réfléchie. J’ai voulu tout simplement créer un déclic chez tous les prétendants au fauteuil présidentiel afin qu’ils s’orientent vers des jeux de coalitions. La pluralité de candidats coûte cher au Trésor Public. Je milite pour qu’on créé des économies mais aussi faciliter la tâche aux électeurs, le jour du vote. Pour le parrainage, je ne vais pas arrêter. Je continuerais le travail de collecte de signatures à travers tout le Sénégal et dans la diaspora».

Et Ndèla de justifier son choix : «Pourquoi on veut toujours me coller à Macky Sall. J’ai voté pour lui au second tour en 2012. Je suis une actrice de la 2ème alternance démocratique dans notre pays. Mais pour cette Présidentielle de 2019, j’ai déjà choisi. Je ne vote pas Macky ; je vais voter Me Madické Niang .Il est mon candidat. Je vais l’accompagner jusqu’à la victoire. On va rempoter cette élection. Le Président Macky ne sera même pas 2ème. Avec Madické, c’est la coalition de l’Espoir. Il est un homme de consensus, généreux honnête et sans revanchard. Avec son programme, on va débloquer le Sénégal. Les femmes auront leur place dans la société. Pour dire, on aura un gouvernement paritaire aussi bien dans le mode électif que nominatif».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.