Prison de Koutal : Ce demande Guy Marius Sagna et Cie à l’Etat du Sénégal

Guy Marius Sagna

La dépense quotidienne de la prison de Koutal n’a pas changé malgré l’augmentation du nombre de prisonniers de 200 à 416 : après le scandale de la prison du Cap Manuel, le scandale de la prison de Koutal.

Le FRAPP et le collectif pour la justice et contre les violences policières informent l’opinion que ce matin les prisonniers de Koutal en grève de la faim depuis samedi dernier ont rencontré le directeur de la prison et l’inspecteur régional de l’administration pénitentiaire.

Ils ont dit aux prisonniers de Koutal – qui sont toujours en grève de la faim – que le budget de la prison n’a pas changé. Ce que la prison recevait quand l’effectif de prisonniers étaient de 200 c’est le même montant que la prison reçoit aujourd’hui malgré qu’elle compte plus de 400 prisonniers.

Le Collectif pour la justice et contre les violences policières et le FRAPP demandent:

1- un audit de la prison de Koutal ainsi que de tous les établissements pénitentiaires du Sénégal

2- une amélioration de la qualité et de la quantité des repas servis à Koutal et dans les 36 autres prisons du Sénégal

3- une gestion démocratique des remises de peines, des grâces présidentielles, des Libérations conditionnelles à Koutal et dans les 36 autres établissements pénitentiaires du Sénégal

Dakar, le 03 janvier 2021

Par le Collectif pour la justice et contre les violences policières et le FRAPP

Guy Marius Sagna

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.