Procès de Bah Diakhaté : Réquisition de six mois de prison ferme contre l’activiste

A la reprise de l’audience ouverte au tribunal des flagrants délits sur l’affaire de diffusion de fausse nouvelle et offense au premier ministre ce lundi, le parquet requiert 6 mois de prison ferme contre l’activiste républicain Bah Diakhaté. A cette condamnation proposée par le parquet, s’ajoute une amende de 100 mille francs. Le juge aura le dernier mot.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.